Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

11 mai 2017 20:00

Recherches, fantaisies et gloses : mouvements dans la pensée musicale

Concert soirée littéraire / organisée en collaboration avec le festival aCROSS.

Composition de Jean Dussek, Josquin des Près, Francesco Da Milano, de François Couperin 
Improvisations de Jean-Luc Tamby, Christophe d’Alessandro, Olivier Innocenti
Texte de Laure Gauthier, écrivaine

 

Avis de recherche

Tissage hasardeux de ricercari et fantaisies de Francesco Da Milano, de pistes de jeu proposées par Pierre-Al­bert Castanet et d’improvisations sur des cantus firmus antiques hussites et tredecaphonique pour instruments ancien et de récupération, avec Jean-Luc Tamby, luth et guitare

 

Programme:

Jean Dussek : La mort de Marie-Antoinette
avec Christophe d’Alessandro, clavicorde

Laure Gauthier, texte, Martin Laliberté, musique : Kas­par de pierre
par Olivier Besson et Benjamin Guillot, comédiens, Martin Laliberté, dispositif électronique

François Couperin : 6 pièces de clavecin (La Mont­flambert, Les ombres errantes, l’adolescente, l’âme en peine, le rossignol en amour, la régente)
 

Interprètes :

Olivier Innocenti, bandonéon
Josquin des Prés : Ave Maria
Diego Ortiz : Ricercari
Jean-Luc Tamby, luth
Christophe d’Alessandro, cla­vicorde

 

Recherches, fantaisie et gloses: improvisations croisée
 

Interprètes :

Jean-Luc Tamby, luth 
Olivier Innocenti, accordéon bayan 
Christophe d’Alessandro, clavicorde

 

Lorsqu’à la Renaissance la musique instrumentale a pris davantage d’autonomie, comme champ compositionnel particulier distinct de la voix, plusieurs dénominations sont apparues pour désigner les nouvelles formes. Il ne s’agissait plus de musique liturgique, avec son “ordi­naire” et son “propre”. Il ne s’agissait plus de chan­sons, motets, lai ou virelai. Il ne s’agissait pas non plus de danses, pavanes, gaillardes, passacailles ou autres. Il s’agissait de Recherches ou de Fantaisies, ou encore de Gloses. Nous entendrons ce soir le luth et le clavicorde dialoguer, deux instruments intimes qui ont accompagné ce mouvement. La Fantaisie et la Glose se perpétuent dans le musique à programme, celle du grand composi­teur tchèque Jean Dussek, qui déplore le sort réservé à la reine de France, ou celle des portraits musicaux de Fran­çois Couperin, ici confiés au bandonéon. Au centre, une Recherche de Laure Gauthier sur la “sourde éloquence d’une tête pleine d’air et de bruits de bris” de kaspar de pierre (La lettre volée 2017), une ballade kinesthésique d’après l’histoire de Kaspar Hauser, glosée par Martin La­liberté. Pour conclure ce programme, rencontre impro­bable ourdie par Lenka Stransky, Recherches, Fantaisie et Gloses croisent luth, clavicorde et accordéon bayan.

 

Salle Janáček

Entrée libre

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

11 mai 2017 20:00

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé