Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

16 oct. 2014 20:00

Vivaldi en Bohême

Concert des Muffatti dans le cadre de la saison tchèque de l’Opéra de Dijon.

 

 

Les Muffatti
Direction musicale Peter Van Heyghen

 

Programme

 Vivaldi Concerto pour violon en fa majeur R. 293
op. 8, III L’Automne

Jiránek Concerto pour hautbois en si bémol majeur 
Concerto pour flûte traversière en sol majeur
Reichenauer Concerto pour basson en fa majeur
Zelenka Hipocondrie à 7 en la majeur 
Symphonie à 8 en la mineur Z. 189

 
Dans ce carrefour où se rencontrent toutes les cultures européennes que constitue la Bohême tout au long de son histoire, l’Italie aussi a sa place. Ce sont d’abord peintres et architectes, dans ce grand mouvement de recatholicisation entrepris par les Habsbourg après la Bataille de la Montagne Blanche, qui viennent semer en terres tchèques les graines du baroque. Avec ce génie de l’assimilation comme moyen de survie qui les caractérise, les Tchèques, pour qui cette période est synonyme de ténèbres politiques — les élites tchèques ont été littéralement décapitées place de la Vieille Ville le 21 juin 1621 —, s’emparent de ce style et le radicalisent, lui donnant, selon l’historien Jaromír Neumann, une « tendance méditative, une gravité toute intérieure et un gout passionné du sentiment vrai ». En musique, c’est en Italie également que les compositeurs, et parmi eux Reichenauer, Jiránek et surtout Zelenka, iront chercher une vérité à sa source. Les premiers sont tous deux membres de l’orchestre du comte Morzín, mécène de Vivaldi et dédicataire des Quatre saisons, et il est probable que Jiránek ait été l’élève du compositeur italien. Si leur style se ressent de cette empreinte majeure, celui de Zelenka, ami de Heinichen et admiré de Bach et Telemann, est une des figures de cette synthèse des styles européens tentée par les plus grands à l’époque. Élève de Lotti à Venise et de Fux à Vienne, sa musique d’une grande originalité, toute tournée vers l’avenir, expérimente sans cesse dans la virtuosité et la couleur, et annonce plus que jamais la sensibilité musicale de la fin du XVIIIe siècle, Mozart et Haydn.

 

Tarif : de 5,50€ à 33€

 

Auditorium de l’Opéra de Dijon

Place Jean Bouhey

Dijon

www.opera-dijon.fr

 

Lieu:
Auditorium de l’Opéra de Dijon
Date :

16 oct. 2014 20:00

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé