Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

11 mars 2015 - 13 mars 2015

Viktor Ullman - Der Kaiser von Atlantis

Opéra en un acte op. 49, dans le cadre de la saison tchèque à l’opéra de Dijon.

 

 

Mercredi 11 mars à 20h

Jeudi 12 mars à 15h – séance scolaire

Jeudi 12 mars à 20h

Vendredi 13 mars à 20h

 

En allemand surtitré

 

livret Petr Kien

musique Viktor Ullmann

 

Jeunes solistes de l’Académie de l’Opéra de Dijon

Direction musicale Mihály Menelaos Zeke

Mise en scène Benoît Lambert

Scénographie, lumières Antoine Franchet

Costumes Violaine L. Chartier

En coproduction avec le Théâtre Dijon Bourgogne, Centre Dramatique National, direction Benoît Lambert

 

Du palais où il s’est enfermé, Overall l’Unique, Gloire de la Patrie, Bonheur de l’Humanité, et Empereur d’Atlantide, déclare dans son royaume la Sainte Guerre de Tous contre Tous : chacun, enfant, femme ou homme doit prendre les armes et combattre ! Mais La Mort ne peut plus suivre le rythme effréné du trépas industrialisé et motorisé déversé par les tanks et les flottes aériennes. Elle brise son glaive : désormais, plus personne ne mourra !

L’Empereur a beau multiplier bombes et canons, son royaume se remplit d’êtres entre vie et mort, qui aspirent à rendre enfin le dernier souffle, et son palais est assiégé par les rebelles : tous se retournent contre lui. La Mort lui apparaît alors : elle est là pour délivrer de la souffrance, pas pour en accabler les hommes. Elle reprendra son œuvre éternelle si Overall accepte d’en être la première victime…

Opéra bouleversant et radical, Der Kaiser est inséparable du contexte terrible qui l’a vu naître. Composé en 1943 par Viktor Ullmann, alors interné au camp de concentration de Terezín (Theresienstadt) — ghetto-leurre destiné à donner le change à la Croix-Rouge et où les nazis laissent se développer une vie culturelle — la représentation en sera interdite après la générale par les autorités SS. Les déportations massives d’octobre 1944 vers Auschwitz-Birkenau (où seront gazés Ullmann, son librettiste Petr Kien et l’ensemble des participants au projet) mettront un terme définitif à l’entreprise.

Mais l’œuvre ne saurait être réduite à ces circonstances macabres. En répondant au besoin impérieux de pensée, d’humour, de profondeur et de poésie de leurs compagnons d’infortune, en leur redonnant, par l’art et la culture, le statut d’êtres humains qui leur était dénié, Kien et Ullmann s’adressent à chacun de nous et à ce qui nous fait hommes : notre rapport à la beauté et à la mort, cette mort qui nous apprend «à honorer en nos frères les joies et les malheurs de la vie.»

 

Tarif B de 5,50€ à 44€

 

Pour aller plus loin :

Mercredi 11 mars à 19h

Conférence « Musiques à Terezín » par Stephen Sazio
Foyer du Grand Théâtre

Jeudi 12 mars à 21h

Rencontre avec Benoît Lambert à l’issue de la représentation
Foyer du Grand Théâtre

Auditorium de l’Opéra de Dijon

Place Jean Bouhey

Dijon

www.opera-dijon.fr

Lieu:
Opéra de Dijon
Date :

A partir du : 11 mars 2015
Jusqu'au : 13 mars 2015

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé