Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

7 juil. 2018 22:00 - 23 juil. 2018

Chef d'orchestre Václav Luks au Festival d'Aix-en-Provence

L'opéra Didon et Énée sous la direction musicale du chef d'orchestre tchèque Václav Luks dans le cadre du Festival d'Aix-en-Provence.

70e édition du Festival d'Aix-en-Provence

Deux anniversaires et un Festival aux résonances très actuelles

Deux thèmes traversent la 70e édition du Festival d’Aix-en-Provence : le sentiment amoureux d’une part, et d’autre part la relation au passé sous toutes ses formes, mythologiques, historiques, archéologiques

Cette année 2018 nous permet aussi de célébrer les vingt ans de notre Académie. Ce sera l’occasion de retrouver bien des artistes qui sont passés par l’Académie : les générations successives ont fini par créer comme une « grande famille » dont les membres ont plaisir à se retrouver ici et là. L’Académie a profondément transformé le Festival : sans rien perdre de sa vocation initiale, celui-ci s’est ainsi enrichi, rajeuni, diversifié, il est devenu un pôle incontournable de la création lyrique, il a ainsi pu accueillir, former et accompagner des dizaines de créateurs et créatrices et des centaines de jeunes interprètes. 

 

Didon et Énée (Henry Purcell)

Opéra en un prologue et trois actes
Livret de Nahum Tate
Texte du prologue de Maylis de Kerangal
Créé en décembre 1689 au Pensionnat pour jeunes filles de Chelsea

Didon est reine de Carthage. Énée est Troyen en exil. Ils s’aimeront le temps d’une partie de chasse. Ils se déchireront l’espace d’un récitatif. Et la reine mourra le temps d’une sublime plainte. Sur cette simple trame puisée dans L’Énéïde de Virgile, Purcell a composé un des premiers opéras anglais, noire gemme qui fait partie des chefs-d’œuvre du genre. En une forme concentrée d’une heure, c’est un destin qui bascule. Or ce destin, le metteur en scène Vincent Huguet a souhaité le placer dans une perspective plus large en commandant à Maylis de Kerangal un prologue nous narrant les voyages de Didon qui ont précédé son installation à Carthage. On y découvre l’ambiguïté propre à chaque être, avec sa part d’ombre et de lumière. Ombres et lumières qu’une jeune distribution et les musiciens de l’Ensemble Pygmalion, pour la première fois dirigés par Václav Luks, projetteront sur la scène de l’Archevêché, parfait trait d’union entre l’hier et l’aujourd’hui.

 

Václav Luks

Václav Luks est un clavecinistecornistechef d'orchestremusicologue et pédagogue tchèque, qui depuis 1995 est principalement actif dans le domaine du mouvement baroqueux.

Václav Luks débute sa formation musicale au conservatoire de Pilsen dans des classes de cor et de piano, et après ses études à l'Académie de Prague, il obtient un poste de corniste au Westtschechischen Rundfunk, et de 1989 à 1991 au Théâtre national de Prague. À partir de 1992, il reprend ses études à la Schola Cantorum de Bâledans la classe de clavecin de Jörg-Andreas Bötticher, et dans la classe de basse continue de Jesper Bøje Christensen et en 1997, il obtient son diplôme de soliste. De 1996 à 1999, il enseigne la basse continue à l'Académie de Prague et de 2001 à 2003 il était chargé de cours à l’École supérieure de musique de Leipzig. Depuis 2013 il enseigne la direction chorale à la Hochschule für Musik Carl Maria von Weber à Drèsde. Luks est membre du jury de plusieurs compétitions de musique ancienne, comme la « Schmelzer-Wettbewerb Melk ». En 1990, il fonde à Prague l'orchestre baroque Collegium 1704, qui comprend à partir de 2005 et jusqu'à aujourd'hui une structure professionnelle qu'est la « Collegium vocale 1704 », crée dans le même temps, et qui rend possible d'interprèter de grandes œuvres vocales comme les Passions de Bach.

Il a joué du cor naturel à l'Académie de musique ancienne de Berlin et est l'un des chefs d'orchestre invités du La Cetra Barockorchester Basel. Il a procédé à des enregistrements CD pour des labels comme « Zig-Zag Territoires », « Supraphon », « Arta » ou « Pan Classics ». Son travail s'oriente en particulier autour des œuvres de compositeurs provenant de Bohême, comme Jan Dismas Zelenka, Antonín Reichenauer, Josef Mysliveček ou Georg Anton Benda. Il participe en tant qu'invité à des festivals de musique ancienne en France comme le Festival de Sablé à Sablé-sur-Sarthe1, le Festival de La Chaise-Dieu2, le Festival de Sully et du Loiret3, mais aussi au Festival du Printemps de Prague ou en tant qu'artiste en résidence au « Svatováclavského hudebního festivalu » à Ostrava.

 

Théâtre de l'Archevêché : 7, 10, 12, 13, 17, 18, 20, 23 juillet 2018 à 22H

Durée : 1H20

Spectacle en anglais soustitré en français et en anglais

Tarifs des billets et plus d'informations sur le site web du festival.


Lieu:
Théâtre de l'Archevêché, Palais de l'Ancien Archevêché Place des Martyrs de la Résistance 13100 Aix-en-Provence
Date :

A partir du : 7 juil. 2018 22:00
Jusqu'au : 23 juil. 2018

Organisateur:


Me rappeler l'événement

jours à l'avance