Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

13 mai 2014 - 14 mai 2014

Václav Havel / Vladimír Morávek - Le Cochon

Un spectacle du théâtre L’Oie sur la ficelle, à L’Apostrophe

 

 

Début des représentations : 20h30

 

"Farce porcine"

Dissident emprisonné devenu Président de la République tchèque, Václav Havel a aussi été un essayiste et dramaturge de premier plan. Ecrit au milieu des années 80, Le Cochon n’est pourtant pas resté dans les annales. Ce texte, oublié par Havel lui-même, a été redécouvert vingt-cinq ans après par le metteur en scène Vladimír Morávek. A peine libéré des geôles du pouvoir, Havel y raconte ses péripéties pour trouver un cochon à l’occasion de la Fête du cochon, organisée à la fin de l’année. Attente interminable, surenchères autour de l’animal qu’il finira par acquérir à un prix exorbitant… une farce qui met en pièces l’absurdité de tout un système.

 

Václav Havel à propos du spectacle
Václav Havel a aimé l’adaptation théâtrale de son vieux texte presque oublié Le Cochon, d´autant plus qu’il ne l’avait pas écrit pour le théâtre.  Il a suivi avec intérêt comment sous la touche de Vladimír Morávek sa vieille farce s’est transformée en collage sur le thème des "petits tchèques".

Est-ce que vous aviez été surpris par l’idée de changer ce texte en spectacle ?
Au théâtre L’oie sur la ficelle cela ne me surprend pas du tout.

Comment avez-vous trouvé l’adaptation de Morávek, surtout son utilisation de la Fiancée Vendue de Smetana ?
Mon texte original a été différemment recoupé, et beaucoup a été ajouté, mais tout cela sachant que le théâtre avait mon autorisation de faire du texte ce que bon lui semblait. J´ai beaucoup aimé le spectacle. C´est un typique poème scénique, une fantaisie, voire un collage à la Morávek sur le thème des "petits tchèques". La combinaison avec la "Fiancée Vendue" est excellente, tout à coup ma vielle farce obtient un sens plus profond qui nous fait frissonner. Je suis content d’avoir donné lieu à ce spectacle sans le savoir.

 

création Théâtre L’Oie au bout de la ficelle

texte Václav Havel

adaptation René Ludowitz

dramaturgie Petr Oslzlý, Lucie Němečková

mise en scène Vladimír Morávek

avec Ondřej Bábor, Andrea Buršová, Tomáš David, Josef Hervert, Ivana Hloužková, Milan Holenda, Monika Jakubíčková, Ondřej Jiráček, Anežka Kubátová, Eliška Mesfin Boušková, Robert Mikluš

décors, masques, costumes Sylva Zimula Hanáková

fabrication du cochon Ladislav Vlna

corépétition Karel Albrecht, Martin Jakubíček

collaboration chorégraphique Jiří Bilbo Reidinger

chef du service plateau Eva Yildizová

régie son Pavel Zgarba

régie lumières David Kšír

 

Tarif :
plein 13 € - réduit 10 € - moins 12 ans 6,5 €
demandeur d'emploi, RSA, carte d'invalidité 5 € - leurs enfants 2,5 €
groupe scolaire plus 12 ans 8 € - groupe scolaire moins 12 ans 6,5 €

 

LApostrophe

scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val-d’Oise
95027 Cergy-Pontoise

01 34 20 14 14

www.lapostrophe.net

 

Lieu:
L’Apostrophe
Date :

A partir du : 13 mai 2014
Jusqu'au : 14 mai 2014

Organisateur:

L’Apostrophe


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé