Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

16 mai 2015 20:00

Chants de Bohême-Moravie

Concert de l'Ensemble de jeunes voix Aposiopée. Piano : Satoshi Kubo. Direction : Natacha Bartošek.

 

 

Programme :

Antonín Dvořák (1841-1904) – Berceuse (1885) ; Duos moraves Op. 20, 32, 38 et hors opus (extraits)

Leoš Janáček (1854-1928) – Chansons populaires moraves (1922) Création française de la version avec voix

Bohuslav Martinů (1890-1959) – Papillons et oiseaux de paradis (1920, extrait) ; Chansons sur une page (1943) ; Nouvelle floraison de chansons (1942, extraits) ; Primevère (1954, extrait)

Miloslav Kabeláč (1908-1979) – Six Berceuses Op. 29 (1956, extraits) ; A la nature Op. 35 (1958, extrait)

 

Libre participation aux frais.

Salle Janáček.

 

Aposiopée

Fondé en 2004 par Natacha Bartošek, qui en assure la direction musicale et artistique, L’Ensemble de jeunes voix Aposiopée se construit à ses débuts une identité de répertoire et de couleur : maîtrise de la phonétique des langues de Bohême-Moravie, couleur particulière du chœur, mélangeant les voix d’enfants et de jeunes filles. Rompu à l’interprétation de la musique tchèque en langue originale (Dvořák, Janáček Martinů,…), l’Ensemble se constitue parallèlement un répertoire choral plus connu avec des œuvres de Britten et de musique sacrée française (G. Fauré, C. Saint-Saëns, J. Alain…), qu’il élargit à la musique médiévale (Jeux de Fleury, Manuscrit de Beauvais...), ainsi qu’à la musique du 21e siècle (créations de P.Jakubowski, J.Baboni-Schilingi, R.Tessier…).

Aposiopée a réalisé les créations françaises des Petites reines de Janáček, a interprété Salle Gaveau et au Studio de l’Opéra Bastille la cantate de chambre de Martinů L’Eveil des sources, méconnue en France. Outre ses nombreux concerts à Paris (Festival des musiques sacrées de Paris, Festival 10 de Chœurs, Théâtre des Champs-Elysées…) et ailleurs en France (Abbayes de Fontevraud, de Beaugency…), Aposiopée est invité en 2011 à réaliser une série de concerts en hommage à Jehan Alain (Festivals Toulouse les Orgues, Callinet en Alsace, Festival de musique sacrée d’Olomouc en Rép tchèque). Depuis 2008 l’Ensemble organise chaque année une résidence à Saintes durant le Festival et s’y est produit en 2013 et 2014 (programmes Janáček et Britten).

Ayant participé en 2006 au Palais des Beaux Arts de Bruxelles au concert anniversaire de l’Ensemble Huelgas, Aposiopée se produira en août 2015 aux côtés de cet ensemble et sous la direction de Paul Van Nevel, lors du Festival Laus Polyphoniae d’Anvers, pour réaliser la création d’une Messe polyphonique anonyme du début du 16ème siècle extraite d’un des livres de chœurs de l'atelier du copiste flamand Petrus Alamire.

Des projets discographiques se concrétisent à travers la participation à divers livres-disques destinés aux enfants (Didier Jeunesse, Gallimard Jeunesse…), ainsi qu’au Voyage musical en compagnie de Guy Erismann (M.Soumagnac-Ed. Delatour). Pour son 1er CD, Aposiopée a enregistré des œuvres vocales d’inspiration populaire de Janáček (sortie prévue en 2016).

Aposiopée rassemble des enfants et de jeunes gens s’investissant dans l’art choral et vocal et a pour objectifs de former avec un maximum d’exigence de qualité musicale, d’innover et d’élargir le répertoire pour jeunes voix, de susciter la création contemporaine. C’est une filière voix qui permet de pratiquer la musique en amateurs éclairés et de préparer une carrière professionnelle.

L’Ensemble Aposiopée se développe depuis ses débuts en partenariat avec le Centre tchèque de Paris où il est en résidence.

 

 Natacha Bartošek, direction et chef de chœur

Après une formation musicale à Prague (Tchécoslovaquie) en violoncelle, piano, chant et harpe, Natacha Bartošek quitte pour des raisons politiques son pays natal et suit des études de musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Elle se forme à la direction de chœur au Centre d’Art Polyphonique de Paris et à l’ARIAM Ile-de-France auprès de Homéro Ribeiro de Magalhaes, Stéphane Caillat, Denis Rouger et Eric Ericson. Elle s’y spécialise en direction de chœur d’enfants auprès de Pierre Calmelet et Patrick Marco.

Après avoir enseigné, entre autres, à la maîtrise de  Notre Dame de Paris, dans les Conservatoires Nationaux de Région de Créteil et d’Amiens, Natacha Bartošek est actuellement professeur titulaire de Chant choral dans les Conservatoires de la Ville de Paris et se produit régulièrement en concert en tant que chef de chœur, notamment avec l’Ensemble de jeunes voix Aposiopée, qu’elle fonde en 2004 et dont elle assure la direction musicale et artistique.

 

 Satoshi Kubo, piano

Né à Oita au Japon, Satoshi Kubo commence dans son pays natal l’étude du piano qu’il poursuit en France auprès de Hortense Cartier-Bresson, Roger Muraro, Itamar Golan, Jeff Cohen et Eric Lebrun. Il obtient au Conservatoire de Paris (CNSMDP) les prix de piano, musique de chambre et accompagnement, ainsi que le Diplôme de formation supérieure, puis intègre, en duo avec la soprano Marci Meth, les masterclasses internationales de Lied au Conservatoire royal de Bruxelles. Il reçoit par ailleurs des bourses d'études pour l'Académie Pablo Casals à Prades et l'Académie Francis Poulenc à Tours.

Satoshi Kubo est lauréat de nombreux concours internationaux, notamment du Grand Prix au Forum musical international de Normandie en formation violoncelle-piano, ainsi qu’avec la soprano Raquel Camarinha des Prix de duo chant-piano et Prix Rainier III de Monaco au VIe Concours international Nadia et Lili Boulanger à Paris.

Artiste aux centres d’intérêts multiples, il se produit en musique de chambre, récital vocal, créations contemporaines, ou encore théâtre musical (spectacle Je suis comme je suis autour de la musique de Kurt Weill et Joseph Kosma avec la chanteuse Sophie Leleu). Invité de nombreux festivals (Argerich's meeting point à Beppu, Festival du Périgord Noir, Festival Européen Jeunes talents à Paris...), Satoshi Kubo est également organiste (titulaire au Temple de Saint-Maur-des-Fossés).

Passionné par la voix, il travaille régulièrement avec des chanteurs et des chœurs. Depuis 2013 il accompagne l'Ensemble de jeunes voix Aposiopée dont il est également chef de chant auprès des jeunes chanteurs en formation. En avril 2015, avec ses amis, il crée l’opéra La Pastorale d'Issy composé par  Benjamin Attahir sur le livret du premier opéra français (17ème siècle) dont la musique originale s’est perdue, œuvre jouée sur instruments anciens et modernes.

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

16 mai 2015 20:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé