Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

13 sept. 2018 19:30 - 27 oct. 2018

Le Paris de Sempé et le monde de Šašek

L'exposition présentant deux légendes internationales de l’illustration, Jean-Jacques Sempé et Miroslav Šašek.

 

Exposition réalisée en collaboration avec la Galerie Villa Pellé, la Galerie Martine Gossieaux et la Fondation Miroslav Šašek.
Sous le haut patronage de S. Exc. M. Petr Drulák, Ambassadeur de la République tchèque en France.

VERNISSAGE : JEUDI 13. 9. 2018 à 19H30

EXPOSITION : 14. 9. – 27. 10. 2018
MARDI – SAMEDI : 13H – 18H

 

 

 

 

 

 

(c) Šašek Foundation

Difficile de trouver une comparaison ou une caractéristique qui définirait deux artistes aussi différents que Jean-Jacques Sempé et Miroslav Šašek. Y a-t-il un lien entre l’humoriste français mondialement connu et le globetrotteur tchèque redécouvert il n’y a pas si longtemps? Oui. Le livre. Dans le cas de Šašek - un imagier, un livre d’auteur, écrit et illustré par lui même. Chez Sempé - un album, c’est à dire un livre de dessins humoristiques. C'est donc l'idée d'un livre consacré à la ville de Paris qui devient ainsi le pilier d’une exposition commune d’illustrations, ainsi qu’un lien naturel de ces deux mondes artistiques autrement difficilement comparables.

Pour Šašek, tout à commencé ….à Paris, où il est arrivé en 1947 pour poursuivre ses études à l’Ecole des Beaux-Arts. Architecte diplômé, Šašek avait toujours rêvé de devenir peintre. Il avait prévu de revenir en Tchécoslovaquie l’année suivante, en 1948, mais n’y est plus jamais retourné en raison du putsch communiste dont nous commémorons le triste anniversaire cette année.

Sempé arrive à Paris de Bordeaux, quatre ans plus tard, en 1951, à seulement de dix-neuf ans et ne le quittera plus. Après l’arrivée au pouvoir des communistes en Tchécoslovaquie, Šašek part travailler à Munich à la rédaction de la Radio Free Europe. Il reviendra dans la capitale française six ans plus tard et y poursuivra son travail sur le premier livre d’auteur This is Paris qu’il publiera aux éditions W. H. Allen en 1959. Ce guide illustré innovant sera à l’origine de vingt années de voyages colorés à travers le monde.

A cette même période, le personnage du Petit Nicolas a déjà vu le jour. Il accompagnera Sempé et son deuxième père adoptif, René Gosciny, durant toute leur vie et réussira même à passer à travers la censure de la Tchécoslovaquie de l’époque. A la fin des années cinquante, Sempé est déjà un illustrateur et dessinateur humoristique recherché. Il collabore avec plus d’une dizaine de journaux et magazines et se range aux côtés d’autres dessinateurs reconnus, tels que Bosc ou Chaval. Son trait devient bien caractéristique - la légèreté d’une ligne simple est rachetée par de longues semaines de travail. De la même manière, le trait de Šašek se précise progressivement, passant du style “Trnka” de son premier livre Benjamin a tisíce mořských ďasů kapitána Barnabáše (Benjamin et les milliers de monstres du Capitaine Barnabé) - son premier livre d’auteur, publié par l’éditeur Ladislava Kuncíř, persécuté par les communistes - à une sorte de raccourci architectural, à un contour simplifié, rappelant la ligne d’August Macke ou Paul Klee. Les études d’architecture ont aguerri son sens du moindre détail sans lequel l’image ne fonctionnerait pas comme il faut. Sempé, maître du détail, le savait bien lui aussi, vous laissant chercher pendant quelques secondes le personnage principal parmi les autres acteurs d’une situation comique, afin que vous compreniez enfin que le fond de l’histoire se cache dans le contraste entre le mini et le maxi. Là, où Šašek aime bien se fait aider de mots, et favorise la graphie et les couleurs de l’ensemble, Sempé parle avec un trait simple mais profondément réfléchi de son crayon ou crayon plume. Ses commentaires courts des illustrations humoristiques sont ciselés et pointus, Šašek est un excellent commentateur de l’agitation citadine. Sempé “dessine avec la tête”, créé et combine, Šašek observe et concrétise ses observations en plein-air dans son bureau.

 

 

 

 

 

 

(c) J. J. Sempé

Tous les deux se réjouissent des situations du quotidien, tous les deux, très sociables et grands amateurs de jazz, se retrouvent seuls lorsqu’il faut trouver une expression exacte et finaliser son travail. Šašek continue à faire ses recherches dans le monde entier, partout où son éditeur l’envoie poursuivre la célèbre série de guides intitulée This is … Il en a réalisé en tout dix-huit, traduits en quarante langues. Pour Sempé, qui n’aime pas prendre l’avion, c’est une autre grande ville - New York, qui devient son plus grand défi. Après Paris, New York devient ainsi pour les deux artistes la ville fondamentale. Humoriste déjà bien connu, il devient ainsi réellement célèbre. Il a aujourd’hui à son compte plus de quarante années de collaboration avec le magazine New Yorker. Le succès de sa collaboration avec le New Yorker représente pour lui un tournant, comparable au succès de l’an 1962, lorsqu’il publie aux éditions Denoël son premier album de dessins humoristiques Rien n’est simple.

De la même manière, l’itinérant Šašek connaît un succès inédit avec son album This is New York, publié en 1960 et vendu en 600 exemplaires par jour.  Suivent San Francisco, Edimbourg, Venise, Munich, Israel, Irlande, Hong Kong…, une dizaine d’autres endroits sont prévus. Šašek voyage, travaille, mais aussi dessine et expose. Sempé publie un album humoristique par an, collabore avec le New Yorker et Paris Match, et son travail est traduit dans le monde entier. Le Petit Nicolas connaît également un grand succès, et revient toujours sur scène, que ce soit en long- ou court-métrages, en livres etc. Sempé se lance également dans le dessin animé avec le film Marcellin Caillou,  écrit et illustre le livre Raoul Taburin, qui sera  sur les écrans cet automne.

Les grands projets d’édition d’autres livres, si appréciés par les enfants et leurs parents ont été interrompus par la mort de Šašek en 1980 en Suisse. Son rêve de publier l’album This is Prague... est resté inachevé, ce n’est que bien des années plus tard qu’il a pu être publié grâce au travail de Michaela Kukovičová dans le respect de l’art de Šašek. En République tchèque, l’artiste a été redécouvert à partir de l’an 2000, notamment grâce aux éditions Baobab et à la Fondation de Miroslav Šašek, en charge de la gestion de son héritage. La première exposition de l’oeuvre de Šašek à Prague, intitulée M. Šašek vol n. 59/74  a été réalisée par la Galerie Villa Pellé en 2017.

Un an plus tard, en 2018, le public tchèque a pu découvrir pour la première fois l’oeuvre de Jean-Jacques Sempé à l’occasion d’une exposition rétrospective inédite. Intitulée Sempé - Petit Nicolas et autres…. l’exposition a attiré un nombre record de visiteurs et Sempé, connu en République tchèque surtout grâce au Petit Nicolas, a été présenté ici dans son rôle principal de l’humoriste incomparable.

L’exposition Le Paris de Sempé et le monde de Miroslav Šašek au Centre tchèque de Paris représente un parallèle à ces deux projets artistiques, qui ont tant attiré l’attention du public et suscité de sourires sur les visages des visiteurs de toutes les générations. Les deux auteurs, que leur oeuvre soit compatible ou pas, ont en commun en plus du livre et de la capitale française encore une chose : leur œuvre parle à tout le monde, sans différences d’âge, de nationalité, de sexe, de religion, de conviction ou de profession.

 Klára Voskovcová - commissaire de l’exposition

 

LES ARTISTES


Miroslav Šašek
est parti étudier en France en 1948, mais n’est jamais retourné dans son pays natal en raison du coup d’état communiste du mois de février 1948. Son séjour de 11 années à Paris l’a inspiré pour la réalisation d’un guide illustré appelé This is Paris. Son succès a été à l’origine d’une série de 18 autres guides, conçus pour la jeunesse. Ces ouvrages rencontreront un succès international et gagneront plusieurs prix, dont Le meilleur livre illustré pour enfants par le New York Times pour This Is London en 1959 et pour This Is New York en 1960, le prix du Junior Books du Boys' Club of America en 1961, et de nombreux autres prix. En plus des textes et des illustrations, Miroslav Šašek est auteur de couvertures et de réalisations graphiques de nombreux livres. Il est décédé en 1980, en Suisse.

 



Jean-Jacques Sempé est né le 17 août 1932 à Bordeaux. Il quitte Bordeaux en s’engageant très jeune dans l’armée, et vivote difficilement à Paris en plaçant, avec d’énormes difficultés, des dessins dans les journaux. Il rencontre René Goscinny et en 1959, il publie en collaboration la série du petit Nicolas. En 1962, les Editions Denoël publient son premier album de dessins humoristiques et Sempé réalise régulièrement à partir de 1979 des couvertures pour The New Yorker. Il a publié  26 albums de dessins humoristiques aux Editions Denoël. Le petit Nicolas ainsi que ses albums sont traduits dans le monde entier. Il vit à Paris où il expose régulièrement.

 

 

Salle Janáček
Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation au vernissage conseillée sur paris@czech.cz ou au téléphone 01 53 73 00 22.

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

A partir du : 13 sept. 2018 19:30
Jusqu'au : 27 oct. 2018

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé