Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

6 oct. 2015 20:00

Roman Sikora – Confessions d’une masochiste

Par la compagnie Ephéméride.

 

 

Traduction : Katia Hala

Dramaturgie : Amos Fergombé

Jeu : Jana Klein, Natasha Mashkevich, Patrick Verschueren

Mise en scène : Patrick Verschueren

Musique originale : Philippe Morino

Costumes et accessoires : Ludovic Billy

www.theatreephemeride.com

 

Mademoiselle M — Je peux me permettre une question ?

Le DRH — Eh bien… oui… Allez-y…

Mademoiselle M. — Quels sont vos programmes de motivation ?

Le DRH — Eh bien… Cinq semaines de congés… salaire, de base, environ vingt mille couronnes… Brut cela va sans dire… Des séjours organisés par le comité d’entreprise… Également, de temps à autre…

Mademoiselle M. — Tout ça ? Comment pouvez-vous ? Comment osez-vous me proposer tout ça ?

Le DRH — Comment ? Que voulez-vous dire ?

Mademoiselle M. — Des séjours ? Pourquoi ? Et cinq semaines, pour quoi faire? Je ne comprends pas. Vingt Mille ? Sérieusement ? Vous parlez sérieusement ?

Le DRH — Bon, oui… ce n’est pas beaucoup...

Mademoiselle M. — Si justement ! C’est beaucoup trop ! C’est inutile. Complètement inutile.

Le DRH — Vraiment ?... Et combien pensez-vous ?... Combien voulez-vous toucher ?... Qu’est-ce que vous voulez …

Mademoiselle M. — cinq mille. Si ce n’est pas trop pour vous. Moins s’il le faut, sans problème, sans aucun problème. Et des congés payés, je ne peux vraiment pas accepter. Non. C’est impossible. J’aurais honte.

 

Cela commence comme annoncé dans le titre. Une femme se confie à nous. Elle nous parle de son besoin inextinguible de souffrance. De sa quête et de sa déception dans les milieux sado-maso, skinheads, ultra-nationalistes, (déjà commence à pointer l’ironie)…

Et puis, de cet endroit terriblement « attendu», l’auteur la déplace dans le monde de l’entreprise : la voilà qui tombe sous les griffes d’un patron qui la fait « enfin » merveilleusement souffrir. Pamphlet d’une société ultra-libérale qui dévore la société tchèque à un rythme effréné, la confession de cette femme se transforme peu à peu en farce, tournant en dérision cet univers de la compétitivité à n’importe quel prix, de la rentabilité la plus grande et la plus rapide possible (mais pour produire quoi au fond ?).

Et cette farce est menée jusqu’à une telle démesure, qu’après nous avoir fait jubiler, elle finit par nous faire rire et faire voler en éclat les prétentions des économistes qui ne jurent que par l’absence de toute régulation et par une liberté absolue de circulation (pour les biens seulement, et jamais pour les personnes).

 

 

Entrée : 10 €, tarif réduit : 6 €

Salle Janáček

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

6 oct. 2015 20:00

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé