Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

15 déc. 2015 19:00

Des relations franco-tchèques aux relations entre la France et l’Europe centrale

Avec Jiří Hnilica, historien, enseignant à la Faculté pédagogique de l’Université Charles de Prague et directeur du département d’histoire de cette Faculté, et Antoine Marès, historien, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

 

Jiří Hnilica présentera son dernier ouvrage Les nouvelles élites tchécoslovaques. Une formation française 1900-1950 (préfacé par Pascal Ory et postfacé par Antoine Marès)

À travers les questions d’enseignement, toute l’histoire des relations entre la France et la Tchécoslovaquie est posée. C’est un demi-siècle d’histoire riche et tourmentée qui sera abordée à deux voix par l’auteur et Antoine Marès. Seront évoquées les institutions françaises et tchécoslovaques qui ont concouru à la formation de ces élites : le lycée français de Prague, l’Institut Ernest Denis, les sections tchécoslovaques des lycées français, l’Institut d’études slaves… Ce livre qui croise sources tchèques et françaises analyse aussi bien l’histoire politique que les trajectoires individuelles tout en revisitant les mythes des relations bilatérales.

Avec La France et l’Europe centrale. Médiateurs et médiations, Antoine Marès exposera un travail collectif auquel Jiří Hnilica est lui-même associé. Il s’agira d’élargir la focale sur un ensemble de quatre pays d’Europe centrale : espaces tchèque, slovaque, hongrois et polonais à travers des médiateurs, des institutions et des flux de savoirs. Cet ouvrage met à jour des figures ou des faits méconnus qui montrent le fonctionnement de la médiation et l’intensité de la relation réciproque entre la France et l’Europe centrale jusqu’au début du 21e  siècle.

 

Salle Janáček

Entrée libre

 

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

15 déc. 2015 19:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé