Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

26 mai 2016 19:00

La conquête spatiale : conquête d’un nouvel espace économique

Conférence de l’astrophysicien tchèque Petr Kuchynka, dans le cadre du Cénacle européen du Centre tchèque.

 

L’accès à l’espace et les programmes spatiaux font aujourd’hui partie du quotidien.  Le temps où le placement d’un satellite en orbite terrestre éveillait de l’étonnement est longtemps révolu : le lancement de Sputnik date maintenant de plus d’un demi-siècle. La première conquête spatiale, lancée par la rivalité entre États-Unis et URSS, s’est terminée en même temps que la guerre froide. Bien que l’exploration du système solaire se poursuive au rythme des budgets et des contraintes imposées par les distances interplanétaires, l’espace orbital terrestre a été conquis. Tous les quatre jours en moyenne, un lanceur place un objet en orbite autour de la Terre. Sur l’orbite géostationnaire, les satellites ont leurs places attribuées par un organisme international qui aiguille le trafic sur cette orbite prisée. En orbite basse, les satellites effectuent régulièrement des manœuvres afin d’éviter les collisions. Dans une telle situation, le défi ne relève plus de la prouesse technologique, mais de l’efficacité économique. Le lancement d’un satellite est un service, les entreprises de lancements et leurs clients sont devenus un marché, avec des prix fixés par l’offre et la demande.

Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Il y a quelques années encore, les lancements étaient commandés par les Etats à des agences spatiales ou à une poignée de grands industriels nationaux. Par exemple, tous les lancements militaires américains furent jusqu'à peu assurés exclusivement par la co-entreprise Boeing-Lockheed Martin. La situation changea dramatiquement avec le succès de la société privée SpaceX qui, à partir de 2010 environ, se montre capable d’effectuer des lancements de manière sûre et peu onéreuse. Depuis, les agences spatiales et les industriels doivent repenser leur fonctionnement en termes d’accès à l’espace. En France, l’impact de SpaceX s'est traduit par la décision récente du gouvernement de revendre ses parts d'Arianespace à la nouvelle co-entreprise Airbus-Safran qui assurera désormais le développement du prochain lanceur Européen. Le gouvernement perd ainsi une part de contrôle sur un outil stratégique, espérant en échange augmenter la compétitivité de l’industrie Européenne.

Bien que l’activité spatiale fasse partie de notre quotidien, les principaux acteurs et les mécanismes qui la régissent sont en général mal connus du public. En Europe, celui-ci fait pourtant partie du processus de décision qui régule le progrès technique et l’intègre dans le cadre socio-économique. L’objectif de notre présentation est de proposer à un auditoire de non spécialistes, quelques clés de compréhension de la problématique de l’accès à l’espace.

 

Ancien chercheur auprès de la NASA, de l’Observatoire de Paris et de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), Petr Kuchynka travaille actuellement au Centre Européen des Opérations Spatiales (ESOC) en Allemagne.

 

Salle Janáček

Entrée libre

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

26 mai 2016 19:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé