Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

27 mai 2015 19:30

Paul Claudel / Jan Čep

Soirée de lancement de deux publications récentes, avec la participation de Didier Alexandre et Xavier Galmiche, professeurs Paris-Sorbonne, et Jan Zatloukal, chercheur en littérature, Université Palacký d'Olomouc. Avec entre autres des lectures de textes de Paul Claudel, Zdenka Braunerová, et la nouvelle "Les Tziganes" de Jan Čep.

 

 

Paul Claudel et la Bohême - Dissonances et accord

« De tous ces mouvements épars je sais bien qu’il se prépare un accord »

Le Soulier de satin

À Prague, Paul Claudel fut consul de France de 1909 à 1911. Cet ouvrage revient sur ces dix-huit mois de séjour. Le diplomate observe la confrontation tchéco-allemande et le malaise de civilisation qui couve dans l’empire austro-hongrois.

Sous de telles dissonances cependant, l’écrivain découvre, grâce à ses amis (la peintre Zdenka Braunerová, l’essayiste Miloš Marten...), le baroque tchèque, son héritage visuel et spirituel et aussi l’accord intrigant qu’il a noué avec la Belle Époque.

 

 

L’exil de Jan Čep, un écrivain tchèque en France

Par Jan Zatloukal

« Une nuit du mois d’août, sous la pleine lune, je franchissais secrètement, à quatre pattes, la frontière entre la Bohême et la Bavière - une pauvre serviette pour tout bagage. » Ainsi l’écrivain tchèque Jan Čep (1902-1974) évoque-t-il dans son essai autobiographique Ma soeur l’angoisse la façon dont, le 15 août 1948, il a fui la Tchécoslovaquie devenue communiste six mois auparavant.

Il choisit tout naturellement la France pour sa « deuxième patrie », cette France qu’il crut bien connaître et qui lui donna de précieuses amitiés littéraires dans les figures d’Henri Pourrat et de Georges Bernanos, dont il traduisit les œuvres, et aussi une famille après son mariage en 1954 avec la fille du critique littéraire Charles Du Bos. Or, l’exil s’avère pour Čep, comme pour tant d’autres écrivains de l’Europe centrale et de l’Est, une épreuve rude mais essentielle. Comment la supporta-t-il ? Quel accueil la France d’après-guerre lui réserva-t-elle ? Pourquoi ne parvint-il pas à accomplir son rêve de devenir écrivain d’expression française ? Quelles traces ce bouleversement de l’exil laissa-t-il dans sa création littéraire ? Telles sont les questions auxquelles la monographie de Jan Zatloukal apporte des réponses. Elle est complétée par une précieuse anthologie des textes français de Jan Čep, comme les récits, méconnus et magnifiques, L'Homme qui avait tout perdu et Les Tziganes.

Publié par l’Institut d’études slaves.

 

Salle Janáček.

Entrée libre.

 

Photo de Claudel en consul à Prague (?) avec l'aimable autorisation de Marie-Victoire Nantet ©  Indivision Paul Claudel Photo de Claudel en consul à Prague (?) avec l'aimable autorisation de Marie-Victoire Nantet © Indivision Paul Claudel

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

27 mai 2015 19:30

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé