Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

1 juin 2013 16:00 - 23:00

Nuit de la littérature

Invité spécial : Pavel Hak

 

 

 

Dans le cadre de la Nuit de la littérature, le Centre tchèque accueille l’écrivain Pavel Hak.

Toutes les heures pleines, de 16h à 22h (fin de la dernière séance à 23h), avec une relâche entre 19h et 20h, des lectures d’extraits de son dernier roman, Vomito negro, se suivront, avec la possibilité de rencontrer et débattre avec l’auteur.

 

L'Hôtel - Chambre Oscar Wilde

13 rue bes Beaux-Arts

75006 Paris

www.l-hotel.com

 

Entrée libre

Lecture de Pavel Hak à l'Hôtel dans la chambre d'Oscar Wilde.

 

Lecture de Mariusz Sczygiel, auteur polonais dont les livres parlent de la Bohême. La lecture avait lieu à la Librairie polonaise.

 

 

Pavel Hak est né en Tchécoslovaquie en 1962. En 1985 il franchit la frontière entre la Yougoslavie et l’Italie, pays où il obtient l’asile politique. Il s’installe en France en 1986. Après des études de philosophie à l’université Paris IV Sorbonne, il se consacre à la littérature. Il publie son premier roman, écrit directement en français, en 2001. En 2006, il reçoit le Prix Wepler pour son roman Trans. Il vit actuellement à Paris.

www.pavelhak.com

 

 

Vomito Negro 

roman

Éditions Verdier, 2011

Collection « chaoïd »

 

Warax

roman

Éditions du Seuil, 2009

Collection « Fiction & Cie »

 

Trans

roman

Prix Wepler

Éditions du Seuil, 2006

Collection « Fiction & Cie »

Points Seuil, 2009

 

Lutte à mort

théâtre

Éditions Tristram, 2004

 

Sniper

roman

Éditions Tristram, 2002

Éditions Librio, 2004

 

Safari

roman

Éditions Tristram, 2001

 

 

LA NUIT DE LA LITTERATURE

 

Le concept d’origine tel que réalisé à Prague

Depuis 2006, la Nuit de la littérature remporte un franc succès à Prague, en République tchèque (cf. www.nocliteratury.cz). Le concept est simple : une série de lectures d’auteurs étrangers est organisée dans un quartier de la ville, souvent dans des lieux insolites, parfois inconnus mêmes des résidents du lieu : fabrique désaffectée, péniche, commissariat de police, station d’épuration d’eau... Les lectures sont assurées par des comédiens de renom, presque toujours en présence de l’auteur, et – point important – leur durée est limitée à une demie heure environ de façon à ce que la lecture puisse être répétée à plusieurs reprises : les spectateurs reçoivent un petit guide du quartier avec les horaires des lectures et les adresses des lieux participants et, de 16h à 22h, peuvent ainsi composer leur propre itinéraire, selon leurs propres goûts littéraires et les endroits qu’ils souhaitent découvrir.

Au fil des années, le projet a remporté de plus en plus de succès, attirant l’an dernier plus de 70 000 spectateurs. Il a été exporté avec le même succès dans d’autres métropoles européennes, entre autres : Amsterdam, Berlin, Bucarest, Dublin, Düsseldorf, Edinburgh, Londres, Kiev, Madrid, Milan, Sofia, Stockholm, Vienne, etc. Paradoxalement, Paris, capitale culturelle incontestée et incontournable, ne faisait pas partie de cet événement. Aujourd’hui, le projet est porté par le Centre culturel tchèque de Paris, dans le cadre des activités du FICEP (Forum des instituts culturels étrangers de Paris, www.ficep.info).

 

La première année parisienne

La Nuit de la littérature, projet porté en France par le FICEP, a sans aucun doute les ressources nécessaires pour devenir un événement littéraire important dans le paysage culturel parisien.

La première parisienne aura lieu le samedi  1er juin 2013, le premier quartier choisi est le quartier latin. L’ensemble de la manifestation sera en entrée libre. A l’heure actuelle, les instituts des pays suivants ont manifesté leur intérêt : Allemagne, Autriche, Danemark, Estonie, Finlande, Grèce, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Serbie et Slovaquie. D’autres pays ont exprimé leur intérêt et sont encore en passe de rejoindre le projet.

Chacun de ces pays sera représenté par un auteur dont un livre est paru récemment en traduction française. Les lectures dureront vingt minutes environ et seront suivies d’un court débat avec l’auteur, éventuellement en compagnie du traducteur, de l’éditeur etc. Toutes les heures,  dès le début de l’après-midi et jusqu’en fin de soirée, chaque lecture se répètera, avec des variantes éventuelles dans le choix des extraits lus, de sorte à ce que le public soit libre d’établir son propre planning.

De fait, il y aura autant de lieux que d’auteurs, rassemblés sur un périmètre réduit permettant aux spectateurs de se déplacer facilement de l’un à l’autre, idéalement à pieds. La librairie La Hune, le Centre culturel tchèque, l’Institut hongrois, l’Institut finlandais, la chapelle Saint Symphorien, la Librairie polonaise du Boulevard Saint-Germain-des-Prés sont partie prenante de la « Nuit » et accueilleront les lectures programmées. Ont également été contactés le café des Deux magots, le café de Flore, la Musée Delacroix ainsi que d’autres institutions.

Pour cette première année, tous les genres littéraires seront les bienvenus et le public pourra ainsi découvrir aussi bien de la littérature pour enfants que de la poésie, des romans, du théâtre, du slam, etc. Tous les ouvrages  présentés seront proposés à la vente dans chacun des lieux d’accueil, en collaboration avec les éditeurs et les libraires du quartier.

Ainsi, nous pourrons faire découvrir des auteurs étrangers – parfois peu ou pas connus en France – au travers de déambulations amicales et peut-être inédites pour certains.

 

Vision pour les années suivantes

Au fil des années, notre vision est que la « Nuit » puisse se dérouler dans d’autres quartiers de la capitale, un quartier différent chaque année, et qu’elle soit accueillie dans des lieux atypiques, parfois peu connus même du public parisien. Il sera possible également, pour chaque année, de déterminer un thème qui donnerait une cohérence plus ciblée à la programmation générale de la « Nuit ».

 

Organisation et financement

L’ensemble de la manifestation sera coordonnée par le FICEP et le Centre tchèque de Paris qui engageront un chargé de mission pour l’organisation de la Nuit dans les quatre mois précédant le 1er juin. Chaque institut culturel étranger prendra en charge la venue et l’accueil de son auteur, la participation d’un comédien, d’un animateur et éventuellement d’un interprète. Le FICEP apportera  un soutien financier substantiel au projet. En outre, chaque institut contribuera une somme de 500 € afin de constituer une caisse commune, notamment pour participer aux frais de communication. Nous sommes également en train de récolter des fonds auprès de nos partenaires. Un attaché de presse sera sollicité trois mois avant le 1er juin. Un site internet dédié à l’événement sera créé, ainsi qu’un logo. Nous éditerons une brochure avec des extraits des textes présentés, le programme complet de la « Nuit » et la carte des itinéraires possibles.

 

Partenariats

La Nuit est sous le haut patronage de la ministre de la Culture, madame madame Aurélie Filippetti. Le projet bénéficie d’ors et déjà d’un soutien de la part du ministère de la Culture et de la Communication, d’un partenariat avec la Mairie de Paris et avec le festival Parfums de Lisbonne. Plusieurs autres partenariats sont en voie de négociation, notamment le Marché de la poésie, la Maison des écrivains et de la littérature et le CNL.

 

 

www.nuitdelalitterature.net

 

 

 

 

 

 

Lieu:

L'Hôtel - Chambre Oscar Wilde

Date :

1 juin 2013 16:00 - 23:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé