Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

31 mai 2018 20:00

Concert de L’Ensemble Des Équilibres

Concert - évènement à l'occasion de la sortie du 4e disque de l’Ensemble Des Équilibres. Agnès Pyka (violin) et Laurent Wagschal (piano) vous préseteront les œuvres de compositeur tchèque Leoš Janáček et de Mieczyslaw Weinberg. Après le concert, on vous invite à un verre d'amitié.

Il est de ces figures qui semblent avoir été inexplicablement délaissées par l’histoire et privées de la gloire à la mesure de leur talent : c’est précisément le cas de Mieczyslaw Weinberg (1919-1996), compositeur de la modernité russe, qui laisse une œuvre immense, extrêmement variée, et surtout d’une grande qualité tant technique qu’esthétique… Une œuvre faisant de plus écho à l’histoire politique de son pays et à la tragédie personnelle de Weinberg : victime de la campagne anti-juive de 1953, incarcéré onze mois durant, il fut sauvé in-extremis de l’exécution suite à l’intervention de son ami Dmitri Chostakovitch, alors influent… Conscient de toute la mesure de l’excellence de son œuvre, et à l’occasion du centenaire de sa naissance en 2019, L’Ensemble Des Equilibres rend aujourd’hui hommage à Mieczyslaw Weinberg, compositeur injustement oublié.

Troisième grande figure de la musique tchèque avec Smetana et Dvorak, Leoš Janáček est un personnage étonnant : il consacre d’abord sa vie à l’enseignement, et ne s’épanouit comme compositeur qu’au seuil de la cinquantaine. En précurseur, il se passionne pour le chant populaire, les bruits de la nature, les inflexions du langage parlé, et tous ces éléments inspirent sa musique.

Les sonates pour violon et piano de Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) nous permettent de suivre l’ascension du compositeur vers le rang de maître. La première laisse paraitre l’assimilation progressive de la technique de la sonate pour le compositeur. Écrite en 1947, la troisième sonate témoigne de son émancipation artistique grandissante, et ce alors-même que se durcit le climat de répression culturelle mené par le régime soviétique, dirigé notamment contre les formalistes.

 

PROGRAMME

Sonate No.1 pour Violon et Piano, Op.12 (1943) de Mieczyslaw WEINBERG

Sur un sentier recouvert (extrait) de Leoš JANÁČEK (1905)

Sonate No.3 pour Violon et Piano, Op. 37 (1947) de Mieczyslaw WEINBERG

 

Agnès Pyka / violon

Laurent Wagschal / piano

 

 

Agnès Pyka (violin)

Violoniste des plus singulières et talentueuses, Agnès Pyka a consacré l’essentiel de sa vie musicale à la musique de chambre.

Après des études en France et à l’étranger auprès des plus grands maîtres (Franco Gulli, Mariana Sirbu, Stefano Carminoglia, Ferenc Rados, Lorand Fenyves…), elle créé en 2006 « Des Équilibres », un ensemble à géométrie variable et laboratoire de création.

Elle rencontre dès lors les plus grands noms de la musique : ouverture de Marseille 2013 en compagnie de Fazil Say autour de la musique savante turque, enregistrement des duos de Bartok avec Jan Talich, ou encore création de « Still point » avec Ray Lema en quintette et piano.

Toujours curieuse des répertoires d’aujourd’hui, elle collabore avec de nombreux compositeurs contemporains comme lors de la création « Mukae » avec François Rossé et le danseur de tradition No Shiro Daimon, ou bien la création du projet pédagogique « Jeux de cordes » autour de la musique de Graciane Finzi. Elle a récemment commandé aux trois compositeurs Nicolas Bacri, Philippe Hersant et Craciane Finzi trois oeuvres en écho aux sonates de Brahms, qui seront créées en résidence à la Ferme du buisson en novembre 2018.

Des Équilibres l’emmène également au seuil d’autres univers : collaboration avec Thierry De Mey et sa soeur Michèle Anne De Mey dans un spectacle chorégraphié, collaboration avec Nour Eddine Saoudi, oudiste algérien et ses musiciens, réalisation au sein du Temple d’Angkor Vat avec le Ballet national du Cambodge...

Elle étend le champ des possibles de la musique classique au gré de ses rencontres et de ses nombreuses tournées à l’étranger (Pologne, Suisse, Canada, Russie, Turquie, Malte, Brimanie, Cambodge, Israël, Albanie, Italie, Espagne…).

Sa discographie est largement saluée par la critique nationale et internationale : « Les quatuors et trios » de Sándor Veress (4 **** Classica), « 44 duos » de Bartok chez Indesens Records, « Des cordes marines », trio à cordes de Cras, Roussel et Bonnal chez Arion et à paraître en mai 2018 la première partie des sonates de Weinberg chez Arion.

Agnès Pyka joue un violon Stefano Scarampella de 1900.

 

Laurent Wagschal (piano)

Pianiste parmi les plus originaux et plus brillants de sa génération, Laurent Wagschal s’est distingué depuis plusieurs années par son engagement pour défendre le répertoire de la musique française ainsi que certains compositeurs injustement négligés. En témoigne ainsi sa discographie chaleureusement saluée par la presse (Télérama, le Monde, Diapason, Classica, Pianiste Magazine...), et composée d’une vingtaine d’enregistrements parmi lesquels figurent notamment : un disque consacré aux oeuvres pour piano de Gabriel Pierné ; les 13 Nocturnes de Fauré ; les oeuvres pour piano de Florent Schmitt ; l’intégrale de la musique de chambre avec vents de Saint-Saëns avec les solistes de l’Orchestre de Paris (nominée aux Victoires de la Musique Classique 2011 dans la catégorie « Meilleur enregistrement de l'année »); le Concert de Chausson et le Double Concerto de Mendelssohn avec Nicolas Dautricourt et l’Orchestre d'Auvergne ; la musique de chambre de Debussy avec les solistes de l’Opéra de Paris ; l’intégrale des oeuvres pour violon et piano de Szymanowski avec Nicolas Dautricourt.

Laurent Wagschal se produit régulièrement sur des scènes prestigieuses à Paris (Théâtre du Châtelet, Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre Mogador, Musée d’Orsay, Radio France) à l’étranger (Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Auditorium National de Musique de Madrid, Carnegie Hall à New York, Dongsoong Hall à Seoul, Tokyo Opera City Recital Hall) et dans de nombreux festivals (Festival Chopin à Bagatelle, Midem de Cannes, Festival des Arcs, Festival du Périgord Noir, Festival Présences, Automne en Normandie, Piano à Riom…).

Il a remporté plusieurs Prix Internationaux et s’est déjà produit en soliste avec l’Orchestre des Concerts Lamoureux, l’Orchestre Pasdeloup, l’Orchestre de la Cité Universitaire de Paris, l’Orchestre d’Auvergne, le Brussels Philharmonic Orchestra, la Philharmonie de Poznan, l’Orchestre Classica de Moscou ou encore l’Orchestre de Kaliningrad.

 

 

L’Ensemble Des Équilibres

Créé en 2006 sous l’impulsion de la violoniste Agnès Pyka, l’Ensemble Des Équilibres réunit de façon continue des musiciens d’horizons différents. Variant ses effectifs en fonction des programmes, l’ensemble explore le répertoire du duo au sextuor, de la période classique à nos jours, avec une prédilection particulière pour les répertoires inédits. Ainsi le premier enregistrement de l’ensemble a-t-il présenté la première mondiale des deux quatuors du Hongrois Sandor Veress (label Hungaroton, 2011).

 


Plus d'informations sur le site web de l'Ensemble.

 

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

31 mai 2018 20:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement

jours à l'avance