Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

11 mai 2010

Martin Šmaus - Petite, allume un feu...

Soirée littéraire préparée par la comédienne Eva Vokáčová-Cendors. Chansons Roms interprétées par Hélène Juren.

Roman traduit du tchèque par Christine Laferrière, paru aux Editions des Syrtes.

Proposé dans le cadre de la Nuit internationale de la littérature, en collaboration avec les Editions des Syrtes.

  

Au dire de l’auteur, cette histoire puise sa source dans son émerveillement face au monde des Tziganes et sa fascination pour des gens qui n’ont pas encore oublié qu’eux aussi ont jadis été enfants, et qui arrivent encore à chercher et à rêver. Mais elle devient universelle face aux êtres marginaux qu’elle dépeint, tant elle saisit la profondeur de leur âme. L’histoire tragique d’Andrejko, arraché à son hameau et plongé dans le monde des voleurs à Prague, se double, en filigrane, de celle de son peuple. Les Dunka vivent au gré des changements politiques – ils fuient les nazis puis les Russes, sont déplacés de force et paient un lourd tribut à l’Histoire dans leur propre chair. Devenu voleur hors pair, Andrejko connaît l’injustice et la haine des gadjé, parfois aussi celle des siens, passe de Prague à Plzeň, de la maison de correction à la prison, lorsqu’il ne se réfugie pas dans sa campagne natale avec sa jolie cousine. Il tente de s’adapter à la société, sinon de retrouver ses racines, de placer certaines valeurs morales au-dessus de l’argent, mais il finit seul et le lecteur est aussi libre que lui d’imaginer la suite... Petite, allume un feu… est un éloge du sentiment de liberté, une célébration de la quête, à travers l’expérience de la découverte tout comme de la perte. C’est aussi un hymne d’amour au romani chib, langue chargée d’émotion et de violence, émaillée de tout l’imaginaire des croyances populaires. Le destin d’Andrejko porte en lui le sublime et le tragique, dans une prose qui ne saurait laisser indifférent, tant par son réalisme que par sa poésie profonde.

 

 

Martin Šmaus est né à Jihlava, au sud-est de Prague, en 1965. Après des études d’électrotechnique il s’installe à Odry na Novojičínsku, où il vit avec son épouse et leurs deux enfants. Il travaille actuellement comme technicien hospitalier. Petite, allume un feu… est son premier roman, récompensé dès sa sortie en 2005 par le prix du Club du livre ; il sera ensuite lauréat du prix Magnesia Litera, dans la catégorie « Découverte de l’année ». En choisissant pour héros un Tzigane et sa famille, Martin Šmaus ose aborder, dans un style qui lui est propre, une réalité sociale qui dérange et nous offre ainsi un roman unique en son genre dans la littérature contemporaine. 

 

Eva Cendors est comédienne et chanteuse d'origine tchèque. Après des études à l’Académie de théâtre de Prague (DAMU), elle participe à de nombreux de par l’Europe (Italie, Monténégro, France, Suisse, Ecosse, Allemagne) et les Etats-Unis où elle est dirigée par Robert Wilson. Installée sur Paris depuis 2006, elle enchaîne de nombreux tournages. Elle donne des lectures publiques et prête sa voix pour des feuilletons sur France Culture.

  

Hélène Juren, comédienne et chanteuse, a suivi une formation de Théâtre à L’université de la Sorbonne Paris III et à la Comédie de St-Etienne avec André Tardy, Fabrice Talon, Arlette Allain, Prosper Diss, Franck Zerbib, Stéphane Müh (méthode Lecoq), Claude Gavazenni (clown)… Elle s’est perfectionnée auprès de Mirjam Berns (méthode Cunningham), Bruno Danjou, Deborah Salmirs et Catherine Vaniscotte.

Elle a suivi des cours de danse au Conservatoire de St-Etienne auprès de Cathy Cambet (méthode Trisha Brown), Barbara Dressler, Muriel Chassard, et avec José Cazeneuve et Peter Goss (méthode Lemon) à Paris. Elle a également suivi des cours de chant avec Richard Cross, Edwige Chandelier, Anna Odolski-Kadenazi (Classique), Martina Catella (Chants du Monde), Pierrick Hardy (Jazz, Blues, improvisation), Daïnouri Choque (Harmoniques du son), M-A Girard-Bon (Chant et méthode Tomatis)…

 

 

Ce qu’en pense la presse

« Parfois la narration prend son temps et butine dans les près avec un vocabulaire très fleuri; d'autres fois elles s’accélère comme une mélodie qui s'emballe. Pas étonnant que le livre ait déjà obtenu des prix littéraires. »

Fémina 

 

« L’auteur lance ici un cri humaniste puisque son roman nous enseigne la tolérance et le respect des différences. Une parabole qui devient au fil des chapitres un pamphlet contre le racisme et la vanité des hommes. »

La Provence 

 

« Admirable fresque du monde tsigane, à la campagne et dans les villes, dépeint sans relents xénophobes ni mièvrerie compatissante, avec en toile de fond la Seconde Guerre mondiale, la chute du communisme, l’élection de Vaclav Havel, la partition de la Tchécoslovaquie... »

France soir 

 

« Un destin poignant et tragique, retracé par l'écrivain tchèque avec un réalisme poétique puissant. »

Muze 

 

 

www.editions-syrtes.fr

www.nocliteratury.cz

 

Caves voûtées.

Entrée libre.

 

 

 

 

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

11 mai 2010

Organisateur:

České centrum


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé