Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

25 mars 2011 09:30

Les littératures de l'Europe centrale et orientale sur les ruines du communisme

Colloque international

organisé par :

le Centre de recherches sur les cultures et littératures d’Europe centrale et orientale (CRECOB)

et le Centre Interdisciplinaire de Recherches Centre-Européennes (CIRCE)

 

Jeudi 24 mars 2011

Salle des Actes en Sorbonne, 1, rue Victor Cousin, 75005 Paris

 

Vendredi 25 mars 2011

Centre tchèque, 18 rue Bonaparte, 75006 Paris, Salle Janáček, entrée libre

 

Samedi 24 mars 2011

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris

 

L’objectif de ce colloque est de comparer les processus à l’œuvre depuis la chute du mur de Berlin dans les diverses littératures des ex-pays communistes d’Europe centrale et orientale. Il s’agira de mettre en évidence les conséquences de l’effondrement des régimes totalitaires sur la création littéraire et de dégager les tendances apparues ou disparues dans le contexte du bouleversement socioculturel provoqué par la chute des totalitarismes.

Nous tenterons de présenter une analyse comparatiste des littératures de cette région. La démarche adoptée sera l’analyse littéraire des textes, qui pourra s’accompagner éventuellement de remarques sociologiques sur l’évolution de la vie littéraire et culturelle. Le colloque s’intéressera à l’étude des genres, des procédés et des thématiques. Il privilégiera les contributions présentant un panorama large et ne se concentrant pas sur l’œuvre d’un seul auteur ou sur un seul ouvrage. Les études comparatives entre les littératures de plusieurs pays seront les bienvenues (comparaison par exemple entre les cas tchèque et slovaque, hongrois, polonais et slovaque, russe et ukrainien, etc.).

Les pays concernés seront l’Allemagne de l’Est, l’ex-Yougoslavie, l’ex-Tchécoslovaquie, la Roumanie, la Pologne, la Hongrie, la Bulgarie, les républiques ex-soviétiques de la partie européenne (républiques baltes et slaves).

 

Les débats tourneront autour des axes de réflexion suivants :

 

Dans une perspective diachronique :

Dans quelle mesure la période totalitaire a-t-elle eu une influence sur l’évolution littéraire (et en particulier sur le passage entre modernisme et postmodernisme ?) et comment la littérature d’aujourd’hui gère-t-elle l’héritage de cette période ?

Quel est le rapport entre totalitarisme et création : la chute des totalitarismes est-elle bénéfique à la création, ou au contraire représente-t-elle un piège ? Encourage-t-elle l’expérimentation ?

Vingt années est un laps de temps important : quelle évolution de la littérature peut-on observer pendant cette période?

 

Dans une perspective synchronique :

Quels genres sont privilégiés ? Peut-on établir un rapport entre atomisation socio-politique et atomisation littéraire ?

Le fait que la littérature soit officiellement libérée de sa fonction socio-politique influe-t-il sur la création littéraire ?

Quelles thématiques (levée des tabous, rapport au passé et à l’histoire récente, représentation du présent et vision du futur, quête identitaire) apparaissent comme fondamentales ? Peut-on observer un retour à l’affirmation d’une identité nationale ou bien l’ouverture des frontières a-t-elle favorisé une ouverture à l’Autre ?

Quelles conséquences sur la poétique des œuvres ont eu la réunification de la littérature (avec la publication d’auteurs auparavant interdits) et les bouleversements géographiques (avec le retour de certains écrivains émigrés pendant la période totalitaire ou au contraire l’émigration actuelle d’une génération plus jeune) ?

 

Le colloque sera accompagné de soirées de lecture

en présence d’auteurs venus d’Europe centrale et orientale

 

Consultez le programme complet du colloque ici :

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

25 mars 2011 09:30

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé