Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

9 déc. 2015 18:30

La Nation tchèque, un épisode oublié de la naissance de la Tchéco-Slovaquie

 

 

 

La revue bimensuelle La Nation tchèque est née le 1er mai 1915 sur une proposition de titre de Rudolf Kepl, journaliste présent à Paris depuis l’avant-guerre comme correspondant des Národní listy. C’est à la suite d’une rencontre qu’il a eue à Genève avec T. G. Masaryk quelques mois plus tôt que l’idée d’une telle revue avait été lancée. Informé du projet, Ernest Denis, professeur à la Sorbonne, qui était considéré par les Tchèques et les Slovaques comme leur principal intercesseur en France, avait immédiatement accepté d’en prendre la direction.

Pour les exilés, il s’agissait d’une part de disposer d’une tribune qui leur permette de convaincre le public francophone de la nécessité de reconstruire l’Europe centrale sur la base d’États-nations, d’autre part de rassembler le maximum d’informations pour leurs compatriotes. Cette initiative a en effet précédé l’organisation de toutes les colonies tchéco-slovaques dispersées en Europe et en Amérique autour de Masaryk et du Conseil national des Pays tchèques fondé en 1916.

 La commémoration du centenaire de cette naissance aura lieu sur le lieu même où la revue a poursuivi son développement à partir de mai 1916. En effet, La Nation tchèque, jusqu’à sa disparition en été 1919, a été installée au 18, rue Bonaparte, siège du Conseil national (devenu « tchécoslovaque »).

C’est dans ce lieu hautement symbolique où est née la République tchéco-slovaque qu’en présence du petit-fils du fondateur de cette revue, Gilles Kepel, spécialiste français du monde musulman, des historiens de la Colonie tchécoslovaque de France, de l’art tchèque et de l’histoire du 20e siècle se réuniront pour rappeler cet épisode oublié.

 

18h30

Inauguration d'une plaque en hommage à Rudolf Kepl réalisée par le sculpteur Otakar Španiel

 

19h

Table ronde présidée par Jacques Rupnik (directeur de recherche et professeur à Sciences Po Paris/CERI)

- Gilles Kepel (professeur des universités à Sciences Po Paris) : Une histoire familiale

- Jean-Philippe Namont (agrégé et docteur en histoire, chargé de cours à l’Institut catholique de Paris) : Rudolf Kepl et la colonie tchécoslovaque

- Markéta Theinhardt (maître de conférences HDR à l’Université Paris-Sorbonne) :  Kupka, La Nation tchèque et la guerre

- Antoine Marès (professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR SIRICE) : Les enjeux politiques de La Nation tchèque: d'Ernest Denis à Edvard Beneš

 

Salle Janáček

Entrée libre

 

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

9 déc. 2015 18:30

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé