Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

13 déc. 2017 19:30

Concert de fin d'année de l'ensemble Aposiopée

Le concert de l’Ensemble de jeunes voix Aposiopée, dirigé par Natacha Bartošek et accompagné par le pianiste Stanislav Gallin aura lieu le 13 décembre 2017 à 19H30 au Centre tchèque. L’Ensemble Aposiopée se développe depuis ses débuts en partenariat avec le Centre tchèque de Paris où il est en résidence.

 

PROGRAMME

Scènes de village

3000 mélodies récoltées en Slovaquie, 2700 en Hongrie : qui dit mieux ? Bartók a arpenté les plaines. Il a arpenté les montagnes. De village en village, il a retranscrit passionnément les chansons que les mères transmettaient à leurs enfants. Et sa musique, comme celle du tchèque Kabeláč, perpétue la saveur si particulière des mélodies d’Europe de l’Est…

Restant au coeur de l'Europe centrale, Aposiopée vous emmène cette année sur les deux rives du Danube, pour un voyage à travers les musiques populaires de Hongrie et de Slovaquie arrangées avec génie par Béla Bartók. La Bohême-Moravie est toujours de la fête grâce à la création française du cycle À la nature de Miloslav Kabeláč. 

 

Béla Bartók (1881-1945)

Štyri slovenské ľudové piesne - Quatre chants populaires slovaques BB 46 (1907)

Huszonhét kórusmű - Vingt-sept chœurs
Pour voix d’enfants ou de femmes BB 111 (1935-36), extraits

Tizenöt magyar parasztdal - Quinze chants paysans hongrois BB 79 (1914-18), extraits
Piano solo

Dedinské scény - Scènes de village
Chants populaires slovaques de la région de Zvolen, BB 87 (1924-26) 

 

Miloslav Kabeláč (1908-1979)

Přírodě À la nature
Cycle pour chœur d'enfants sur des textes de poésie populaire op. 35 (1958)
Création française

 

Interprètes

Ensemble de jeunes voix Aposiopée
Stanislav Gallin : piano
Direction : Natacha Bartošek

 

Stanislav Gallin, piano

Stanislav Gallin est originaire de Russie et vit en République tchèque depuis de nombreuses années. Il est lauréat de plusieurs concours internationaux, dont le 1er Prix à Nersingen, Allemagne, et le 1er Prix du Prague Junior Note. Stanislav Gallin s’est produit en soliste entre autres avec l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre de la radio de Saint-Pétersbourg, Les Solistes Européens Luxembourg, l’Orchestre philharmonique morave d’Olomouc, le Bruno Walter Festival Orchestra. Il a collaboré avec des chefs tels que Jack Martin Handler, Jakub Hrůša, Alexei Anikhanov, Vahan Mardirossian et Peter Vrábel et s’est produit sur les scènes de nombreux pays d’Europe, d’Amérique, d’Afrique et au Japon. Passionné de musique de chambre, il est membre fondateur du Trio Orbis ; l’ensemble a été lauréat de l’International Chamber Music Competition de Hambourg.

Stanislav Gallin est diplômé du Conservatoire de Saint-Pétersbourg où son professeur était Vladimir Mischouk. Il a ensuite étudié avec Peter Toperczer à l’Académie de musique de Prague, dont il est sorti diplômé en 2007, et a participé à des master-classes internationales avec Lazar Berman, Eugen Indjic, Avo Kouyoumdjian, Pierre Jasmin, etc. Il effectue actuellement un doctorat sous la direction d’Elena Händler à la Faculté de musique et de danse de l’Université des Beaux-Arts de Bratislava. Depuis 2009, il enseigne également à l’Académie de musique de Prague.

 

Natacha Bartošek, Chef de chœur et direction artistique

Après une formation musicale à Prague (Tchécoslovaquie) en violoncelle, piano, chant et harpe, Natacha Bartošek quitte pour des raisons politiques son pays natal et suit des études de musicologie à l’Université de Paris IV-Sorbonne. Elle se forme à la direction de choeur au Centre d’Art Polyphonique de Paris et à l’ARIAM Ile-de-France auprès de Homéro Ribeiro de Magalhaes, Stéphane Caillat, Denis Rouger et Eric Ericson. Elle s’y spécialise en direction de choeur d’enfants auprès de Pierre
Calmelet et Patrick Marco.

Après avoir enseigné, entre autres, à la Maîtrise de Notre Dame de Paris, dans les Conservatoires Nationaux de Région de Créteil et d’Amiens, Natacha Bartošek est actuellement professeur titulaire de Chant choral dans les Conservatoires de la Ville de Paris et se produit régulièrement en concert en tant que chef de choeur, notamment avec l’Ensemble de jeunes voix Aposiopée, qu’elle fonde en 2004 et dont elle assure la direction musicale et artistique.

Aposiopée

Fondé en 2004 par Natacha Bartošek, qui en assure la direction musicale et artistique, l’Ensemble de jeunes voix Aposiopée se construit à ses débuts une identité de répertoire et de couleur : maîtrise de la phonétique des langues de Bohême-Moravie, couleur particulière du chœur, mélangeant les voix d’enfants et de jeunes filles. Rompu à l’interprétation de la musique tchèque en langue originale (Dvořák, Janáček Martinů,…), l’Ensemble se constitue parallèlement un répertoire choral plus connu avec des œuvres de Britten et de musique sacrée française (G. Fauré, C. Saint-Saëns, J. Alain…), qu’il élargit à la musique médiévale (Jeux de FleuryManuscrit de Beauvais…), ainsi qu’à la musique du 21e siècle (créations de P. Jakubowski, J. Baboni-Schilingi, R. Tessier…).

Aposiopée a réalisé les créations françaises du cycle de chants Les Petites reines de Janáček, a interprété Salle Gaveau et au Studio de l’Opéra Bastille la cantate de chambre de Martinů L’Eveil des sources, méconnue en France. Outre ses nombreux concerts à Paris (Festival des musiques sacrées de ParisFestival 10 de Chœurs, Théâtre des Champs-Elysées…) et ailleurs en France (Abbayes de Fontevraud, de Beaugency…), Aposiopée est invité en 2011 à réaliser une série de concerts en hommage à Jehan Alain (Festivals Toulouse les OrguesCallinet en Alsace, Festival de musique sacrée d’Olomouc en Rép. tchèque). Depuis 2008 l’Ensemble organise chaque année une résidence à Saintes durant le Festival et s’y produit régulièrement depuis 2013.

Ayant participé en 2006 au Palais des Beaux Arts de Bruxelles au concert anniversaire de l’Ensemble Huelgas, Aposiopée s’est produit en août 2015 aux côtés de cet ensemble et sous la direction de Paul Van Nevel, lors du Festival Laus Polyphoniae d’Anvers, pour réaliser la création d’une messe polyphonique anonyme du début du 16ème siècle extraite d’un des livres de chœurs de l’atelier du copiste flamand Petrus Alamire.

Des projets discographiques se concrétisent à travers la participation à divers livres-disques destinés aux enfants (Didier Jeunesse, Gallimard Jeunesse…), ainsi qu’au Voyage musical en compagnie de Guy Erismann (M.Soumagnac-Ed. Delatour). Pour son 1er CD, Aposiopée a enregistré des œuvres vocales d’inspiration populaire de Janáček (sortie prévue en 2017).

Cette année, Aposiopée s'est produit au mois de juillet dans le cadre du Festival de Saintes 2017. Pour plus d'informations, cliquez ici.

Aposiopée rassemble des enfants et de jeunes gens s’investissant dans l’art choral et vocal et a pour objectifs de former avec un maximum d’exigence de qualité musicale, d’innover et d’élargir le répertoire pour jeunes voix, de susciter la création contemporaine. C’est une filière voix qui permet de pratiquer la musique en amateurs éclairés et de préparer une carrière professionnelle.

www.aposiopee.net

 

Entrée : 10 €

Tarif réduit : 6 €

 

Salle Janáček

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

13 déc. 2017 19:30

Organisateur:

Le Centre tchèque est coorganisateur de l'événement


Me rappeler l'événement

jours à l'avance