Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

22 mars 2014 19:00

Duo tchéco-slovaque

Ladislav Szathmary, violoncelle – Jana Petrášová-Leclerc, piano

 

 

 

Concert dans le cadre de l'Année de la musique tchèque.

 

Programme :

Gabriel Fauré - Elégie Op. 24 pour violoncelle et piano

Camille Saint-Saëns - Allegro appasionato pour violoncelle et piano

Claude Debussy - deux Préludes pour piano

Claude Debussy - L'Isle joyeuse pour piano

Bohuslav Martinů - Sonate n° 3 pour violoncelle et piano

Antonín Dvořák - Impressions poétiques pour piano (sélection)

Antonín Dvořák - Humoresques pour piano (sélection)

 

Salle Janáček

Entrée : 10 €, tarif réduit : 6 €

 

 

Ladislav Szathmary, violoncelle

Né en 1971 à Bratislava, c’est en 1989 que Ladislav Szathmary, titulaire d’un 1er Prix de violoncelle du concours inter-conservatoires de Slovaquie, est lauréat du Concours National d'interprétation, obtenant la plus haute récompense en violoncelle, musique de chambre (formation trio avec piano) et interprétation d’une œuvre contemporaine slovaque. Cette distinction sera à l’origine de nombreux concerts en Tchécoslovaquie (Prague, Bratislava, Zilina, Banskà Bystrica) et à l’étranger (Wien/Autriche, Budapest/Hongrie) comme soliste et avec le trio. Membre du Gustav Mahler Jugend Orchester (GMJO) alors dirigé par Claudio Abbado, c’est en tant que soliste qu’il interprète pour la première fois le Concerto en la mineur pour Violoncelle et Orchestre de C.Saint-Saëns avec l’Orchestre symphonique du Conservatoire de Bratislava.

C’est en France que Ladislav Szathmary poursuit ensuite sa formation, obtenant successivement une médaille d’or de violoncelle dans la classe de Jean Huchot au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison en 1990, Marc-Didier Thirault en 1991 et des 1er prix à l’unanimité en violoncelle dans la classe de Jean-Marie Gamard et en musique de chambre à l’Ecole Nationale de Musique d'Aulnay-sous-Bois en 1993. Il continue parallèlement à suivre des stages et master classes avec Miklos Perenyi (à Szombathely, Hongrie) et Klaus Heitz (à Sées, Nice et Flaine).

Invité régulièrement en tant que soliste dans son pays natal, il se produit avec l'Orchestre National de la Radio Slovaque ainsi qu'aux côtés des violoncellistes concertistes slovaques et étrangers Eugen Prochac, Jozef Luptak, Robert Cohen (GB), Jan Slavik…

Violoncelle solo au sein de différents orchestres (actuellement: Orchestre Amadeus et les Violons de France, anciennement: Philharmonia de Chambre de Paris, …), il interprètera en tant que soliste en France et à l'étranger plusieurs concertos qui font partie de son répertoire: Haydn - Concertos en Ut Majeur et en Ré Majeur, Brahms - Double Concerto, Schumann, Dvorak, Elgar, Lalo. (2008 – soliste de l'Orchestre National de la Radio Slovaque)

Membre fondateur de plusieurs formations ("Les Esprits", trio avec piano ; "Calaïs", trio à cordes sélectionné pour les master-classes de Pro Quartet avec les Quatuor "Alban Berg" et Quatuor "LaSalle" en 1997/98 ; "Triton II", ensemble de musique contemporaine ; "Les chambristes", ensemble à cordes fondé avec Bernard Wacheux), il est également violoncelliste du "Quatuor International de Paris", du "Quatuor de Lille", de l’ensemble "les Solistes Français3", et de l’ensemble "Zig-Zag" avec lequel il crée des spectacles multidisciplinaires (musique, danse, théâtre). Il effectue également des remplacements au sein de l’ensemble contemporain "2E2M", et répond aux invitations de différentes formations.

Ouvert et passionné, il participe à la fondation en 1997 du festival de musique de chambre "Musiques sur Loir" (Loir et Cher), auquel il associe un stage de musique.

En 2002, la rencontre avec Matias Marcipar et Illya Amar, avec lesquels il fonde le "trio Dos Soles", l’entraîne dans la découverte du jazz et de la musique argentine et dans la création d’un répertoire nouveau.

 

Jana Petrášová-Leclerc, piano

Née en Tchécoslovaquie, Jana Petrášová-Leclerc fait ses études de piano au Conservatoire de Prague puis à l’Académie de Musique de Prague dans la classe de Jan Panenka. Elle a remporté le 1er prix au Concours Bedřich Smetana de Hradec Kralové et le 3e prix au Concours Chopin de Marianské Lázně.Elle est titulaire de la médaille d’Or du Conservatoire de Rueil-Malmaison.

Elle se produit à Prague, Paris, Londres, Budapest, Varsovie… avec des interprètes tels que le violoncelliste Bohuslav Pavlas, les soprano Zdena Kloubová et Judy Swierczewski, le baryton Fabrice Chomienne, les violonistes Tomáš Tuláček et Petr Matěják, le Trio à cordes tchèque et d’autres.

Elle a donné des cours de piano à Prague et à Budapest, a enseignè aux Ecoles de musique de Lozère et de Limours et enseigne actuellement au Conservatoire de Fontenay aux Roses.

 

 

L’Année de la musique tchèque

 Sous le haut patronage de la mezzosoprano Magdalena Kožená

et du chef d’orchestre Sir Simon Rattle.
Sous la présidence d’honneur de Jiří Bělohlávek, chef de la Philharmonie tchèque,
et le patronage politique de Miloš Zeman, président de la République tchèque.

 L’histoire des pays tchèques est mouvementée et a connu de nombreux revirements. De sorte que c’est souvent dans la culture, et notamment dans la Musique, que nous trouvons une continuité et un des éléments fondateurs de l’identité tchèque.

Les noms des compositeurs Bedřich Smetana, Antonín Dvořák, Leoš Janáček, Bohuslav Martinů, Josef Suk, Jan Dismas Zelenka et quantité d’autres, sont autant de personnalités reconnues dans le monde entier comme « typiquement » tchèques.

Il se trouve que les compositeurs cités, ainsi que bien d’autres encore, ont des comme dates-anniversaires des années terminées par le chiffre 4. C’est la raison pour laquelle, depuis longtemps déjà, ces années sont l’occasion de commémorations et de projets musicaux autant en Bohème que dans le reste du monde. Ainsi, en 1924 déjà, le centième anniversaire de la naissance de Bedřich Smetana avait donné lieu à des célébrations importantes. Cette coutume s’est depuis élargie à l’ensemble des personnalités musicales tchèques.

En 2014, le ministère de la Culture tchèque initie l’Année de la musique tchèque, en collaboration avec les ministères de l’Education, des affaires étrangères et du Développement régional. Elle proposera un très grand nombre d’activités – concerts, conférences, projections… – dédiées à la mise en valeur et à la réflexion au sujet de la musique tchèque dans son ensemble.

 

www.yearofczechmusic.cz

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

22 mars 2014 19:00

Organisateur:

Centre tchèque


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé