Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Programme

13 nov. 2010 00:00 - 00:00

« Souvenirs de Prague » – Jean-Pierre Rampal (1922-2000)

Concert-conférence à l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de Jean-Pierre Rampal

 

 

 

 

 

Florence Bellon et Václav Kunt, flûtes

Vendula Urbanová, piano

Denis Verroust, conférencier, assisté de Bernard Duplaix

 

 

Programme :

František BENDA (1709-1786)

Trio sonate en sol majeur pour 2 flûtes et basse continue

 

Erwin SCHULHOFF (1894-1942)

Sonate pour flûte et piano (extraits)

 

Francis POULENC (1899-1963)

Sonate pour flûte et piano

 

Jindřich FELD (1925-2007)

Sonate pour flûte et piano (extraits)

 

Bohuslav Martinů (1890-1959)

Divertimento tiré du Sextuor H. 174

 

Franz et Karl DOPPLER (1821-1883 // 1825-1900)

Souvenir de Prague (Duo concertant sur des motifs bohémiens, Op. 24)

pour 2 flûtes et piano

 

 

 

UNE HISTOIRE DE MUSIQUES ET DAMITIÉS

 

L´année 2010 marque le 10e anniversaire de la disparition de Jean-Pierre Rampal. Ce dernier figure sans conteste parmi les artistes ayant marqué de leur empreinte l´ensemble de la vie musicale de cette seconde moitié du 20e siècle : par son talent hors du commun, mais aussi par sa volonté de donner à la flûte sa place de soliste au plus haut niveau. Au travers des milliers de concerts, d´étape en étape vers un succès phénoménal, avec toujours le même enthousiasme, c´est une vie musicale extraordinaire qu´a connue et fait partager à tant Jean-Pierre Rampal. Sa carrière, qui démarre dans l´immédiat après-guerre, bénéficie en outre de l´essor exceptionnel de l´industrie phonographique : outre le fait qu´il demeure dans toutes les mémoires comme celui qui a fait aimer la flûte, il est aujourd´hui l´un des musiciens les plus célèbres et les plus enregistrés au monde.

 

Dans le cadre de cet extraordinaire parcours, certaines étapes, certaines rencontres, certaines musiques, certains musiciens… mais également certains lieux et certaines villes revêtirent une importance toute particulière. Parmi toutes les capitales où le grand virtuose se sentait presque autant chez lui qu´à Paris - New York, Tokyo… – Prague occupa toujours une place de choix.

 

Pour sa première visite en Tchécoslovaquie en 1955, Jean-Pierre Rampal est déjà un hôte de marque, invité pour un récital exceptionnel en compagnie du pianiste Alfréd Holeček par le fameux festival du Printemps de Prague. Mais ce premier voyage dans un pays de l´Est allait surtout prendre d´emblée pour lui une signification hors du commun, une dimension supplémentaire. Il y rencontre tout dabord, en la personne de Milan Munclinger, un musicien audacieux, passionné et enthousiaste, lui aussi un pionnier de la redécouverte du baroque, avec lequel s´établira une formidable complicité, et qui deviendra selon ses propres termes comme son « frère ». Il y croise au même moment la route d´un jeune compositeur, Jindřich Feld, dont il créera le Concerto pour flûte et orchestre dès l´année suivante. Tous deux ne se doutaient pas encore de l´importance réciproque qu´ils auraient l´un sur l´autre : en écrivant sa Sonate pour flûte à l´intention de Jean-Pierre Rampal en 1957, Jindřich Feld dota le répertoire de l´instrument d´une page aujourd´hui incontournable. Tandis que le virtuose, en jouant et enregistrant ses œuvres, contribua à développer une carrière appelée à devenir éblouissante.

 

Et que dire du public pragois, qui lui offrit dès le premier jour cet accueil si chaleureux dont rêvent tous les musiciens ? Que dire de la musique tchèque, qu´il défendit à tant de reprises ? Le plus important, cependant, fut probablement cet incomparable sens de l´amitié, de la joie et de la fête que lui firent immédiatement partager tous ceux qu´il rencontra à Prague, malgré tout au début dans les difficiles conditions politiques que l´on sait. Jean-Pierre Rampal avait coutume de dire : « Lorsque j´arrive à Prague, il me semble que tout le monde cesse ses activités habituelles et que la fête commence ! ». La claveciniste Viktorie Švihlíková, épouse de Milan Munclinger, résumait quant à elle ainsi Jean-Pierre Rampal : « Pour nous, il était tout »

 

Et enfin, s´il fallait ajouter une dernière touche quelque peu magique, comment ne pas évoquer Mozart, un « Dieu » pour le flûtiste, et dont Prague était bien l´une des villes…

 

Retraçant cette idylle de près de 40 ans entre Jean-Pierre Rampal et Prague, ce concert-conférence permet de retrouver au passage toutes les facettes de ce personnage inoubliable : glorieux virtuose, il fut également un homme et un artiste pour qui l´amitié était plus précieuse que bien d´autres choses… Et son art s´en est toujours ressenti.

 

 

www.jprampal.com

 

 

 

Salle Janáček.

Entrée : 10 €, tarif réduit : 6 €.

 

 

 

 

Lieu:

18 rue Bonaparte
75006 Paris
France

Date :

13 nov. 2010 00:00 - 00:00

Organisateur:

České centrum


Me rappeler l'événement
Impossible de faire de rappel pour cet événement car il a déjà commencé