Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

Appel : le passé ne doit pas terminer à la poubelle !

Le Centre tchèque de Paris se joint à l’appel du Mémorial de Terezín et invite le public à faire des dons d'objets et de documents liés à la persécution des citoyens tchèques pendant la Seconde Guerre mondiale. Les objets rassemblés feront partie de l’exposition et seront conservés pour les prochaines générations.

 

Vous pouvez dès à présent déposer vos objets et documents liés à la persécution des citoyens tchèques pendant la Seconde Guerre mondiale au Centre tchèque de Paris durant les heures d'ouverture. Ils seront ensuite remis par nos soins au Mémorial de Terezín.

 

L’appel : le passé ne doit pas terminer à la poubelle !

Avez-vous des objets anciens et inutiles dans votre grenier? Avez-vous hérité des documents et vous ne savez pas quoi en faire ? Le Mémorial de Terezin a une solution pour vous. Il sera heureux de prendre en charge ces objets et documents liés à la persécution des citoyens de notre pays pendant la Seconde Guerre mondiale ainsi que tous les objets se rapportant aux personnes persécutées pour des raisons raciales, politiques, religieuses et ethniques.

Le Mémorial Terezín - sous la tutelle du Ministère de la Culture de la République tchèque -  a été fondé en 1947.  Ses missions fondamentales sont d'être un lieu de mémoire des victimes de persécutions raciales et politiques pendant l'occupation nazie,  de promouvoir la recherche scientifique et des activités éducatives, gérer un musée et assurer l'entretien des lieux associés à la souffrance et à la mort de dizaines de milliers de victimes de la violence.  Dans le cadre de ces activitées, un appel national a été lancé pour sauver le maximim d’objets et de documents existants en lien avec l'occupation nazie des pays tchèques.

«En particulier, nous nous intéressons aux articles et documents liés aux personnes emprisonnées à Terezín et à Litoměřice, mais nous serons heureux de récupérer également tous ceux qui documentent la détention dans d'autres camps de concentration, prisons, pénitenciers et autres lieux de persécution nazie,» dit Michaela Dostálová, chef du service de documentation. «Nous aimerions récupérer des documents écrits, des photographies, des souvenirs créés par les prisonniers et leurs œuvres artistiques ou littéraires, ainsi que des articles personnels", ajoute Dostálová.

En ce mois de mai, lorsque nous commémorons 73 ans depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, un certain nombre de documents, d'artefacts et d'autres sources similaires qui témoignent de cette époque de notre histoire, auront disparu dans les poubelles. Cela est souvent arrivé simplement parce que le nouveau propriétaire d'une vieille maison n'avait aucun attachement personnel aux objets et n'était pas en mesure d'en estimer la valeur historique. Vojtěch Blodig, chef du département d'histoire et adjoint du directeur, ajoute: «Notre initiative semble arriver au dernier moment, mais même après une période si longue nous pouvons garder beaucoup de choses pour les prochaines générations et pour la suite des recherches historiques.

Les auteurs gardent espoir de pouvoir sauver des objets avant qu'ils ne terminent à la poubelle et remercient d'avance tous les donateurs pour leur conribution aux collections du Mémorial de Terezín.

Pour plus d'informations : vyzva@pamatnik-terezin.cz.

 

Contact médias : Tomas Rieger

Courriel : press@pamatnik-terezin.cz
Téléphone : +420 606 333 900, ou 416 724 549 (bureau)