Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

Publication des résultats du Prix Susanna Roth 2019

Le Centre tchèque a le plaisir d'annoncer le gagnant du Prix Susanna Roth 2019 pour la France. La commission a sélectionné la tradution de Jana Svagr comme le meilleur des textes reçus.

 

La commission a été composéé de Catherine Servant, Fréderique Smetana, Benoît Meunier, Lada Billard a Jiří Hnilica.

Nous félicitons la gagnante, les autres participants et nous remercions les membres du jury.

Tous les participants reçoivent pour leur participation au concours et pour leur investissement dans le travail de traduction une carte - pass annuel pour accéder GRATUITEMENT à tous les événements organisés par le Centre tchèque de Paris.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le texte choisi pour le Prix Susanna Roth 2019 par les Centres tchèques et le Centre littéraire tchèque est celui du livre d'Anna Cima "Probudím se na Šibuji (éditions Paseka, 2018)."

Organisé pour la première fois il y 5 ans par les Centres tchèques et le Centre littéraire tchèque, ce concours s’adresse aux traducteurs du tchèque débutants non-tchèques de moins de 40 ans qui ont pour tâche de traduire un texte en prose d’un auteur tchèque. Le Centre tchèque de Paris est fier de participer pour la première fois à ce concours international de traduction.

Le but de ce projet est de soutenir continuellement les jeunes traducteurs et bohémistes de moins de 40 ans et de promouvoir la littérature tchèque à l’étranger.

Susanne Roth (1950−1997)

Traductrice suisse éminente, bohémiste, critique et théoricienne littéraire, Susanne Roth a commencé à apprendre le tchèque au début des années 70 à Zurich. Elle obtient la bourse de l’Université Charles de Prague en 1972. En 1992, elle a fondé la filiale tchèque de la fondation Pro Helvetia à Prague et en a géré une autre à Bratislava plus tard, elle a organisé divers événements culturels, expositions, concerts et spectacles. Elle a traduit notamment Daniela Hodorová, Petr Chudožilov, Josef Hiršal, Bohumila Grögerová, Jiří Kratochvil, Ladislav Klíma, Eda Kriseová, Jan Trefulka et surtout Milan Kundera et Bohumil Hrabal. Elle est auteure du livre Laute Einsamkeit und bitteres Glück: Zur poetischen Welt von Bohumil Hrabals Prosa (Bern, 1986) et editrice du recueil Hommage à Bohumil Hrabal (Frankfurt am Main, 1989).

Anna Cima

Anna Cima est née en 1991 à Prague et a étudié à la Faculté des Lettres de l'Université Charles de Prague, études japonaises. Elle vit actuellement au Japon où elle étudie la littérature japonaise de l'après-guerre. En plus de l'écriture, elle est également passionnée par le dessin et la musique. Le roman Probudím se na Šibuji est sa première oeuvre littéraire.