Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

Attention - fermeture de Pâques

Le Centre tchèque sera fermé du vendredi 30 mars au lundi 2 avril compris. Il n’y aura donc pas de concert au Paris-Prague Jazz Club ce vendredi, le 30 mars. Merci de votre compréhension et à bientôt !

 

Traditions et coutumes de Pacques tchèques

De très nombreuses traditions et coutumes, dont certaines ont des racines païennes, sont liées à Pâques. De nos jours, elles sont de moins en moins respectées dans les villes, mais dans les campagnes et dans les régions bénéficiant de fortes traditions folkloriques, comme par exemple en Moravie, elles continuent à être très vivantes.    

La principale fête de Pâques est précédée de la semaine sainte. Les différents jours de la semaine sainte ont des noms spécifiques – l’Affreux mercredi, le Jeudi vert, le Grand Vendredi (Vendredi saint) et le Samedi blanc. Parmi les coutumes traditionnelles liées à la semaine sainte figure « l’envol des cloches vers Rome » - cette semaine-là, le Jeudi vert, les cloches sonnent pour la dernière fois pour se taire jusqu’au Dimanche de Pâques. 

En République tchèque, Pâques est célébré pendant deux jours – dimanche (Boží hod velikonoční) et lundi. Le Dimanche de Pâques se déroule dans l’esprit de joie et de gaieté. Des services divins solennels ont lieu dans les églises, les plats de Pâques sont bénis (agneau, brioche pascale, œufs, pain et vin) et on fait la fête à la maison. La viande, notamment hachée, combinée avec des œufs, ou diverses farces ou mélanges à base de viande, ne fait pas défaut. On mange souvent de la viande d’agneau. 

Le Lundi de Pâques est le jour auquel ne s’attache plus aucune fête chrétienne particulière. Il est plutôt réservé à des coutumes populaires. C’est un jour de joie et de divertissement pendant lequel les garçons s’en vont fouetter les filles avec des baguettes, leur garantissant ainsi la santé et la joie pour toute l’année. La baguette, ce sont, au fait, de jeunes brins d’osier tressés, décorés de rubans. En retour, les garçons reçoivent des filles des œufs peints, appelés kraslice. Les ornements varient d’une région à l’autre. Aujourd’hui, des œufs au chocolat ne constituent pas une exception. En République tchèque, les kraslice, la baguette et l’agneau de Pâques sont les principaux symboles de Pâques.

 

(web : http://www.czech.cz/fr/Decouvrez-la-RT)