Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

Communiqué de presse du 24 janvier 2018 : Année centenaire de la Tchécoslovaquie 2018

L’année 2018 sera une année particulièrement importante pour les Tchèques qui vont commémorer de nombreux anniversaires, liés aux grands évènements de l’histoire de la Tchécoslovaquie. En effet, par un étrange hasard, l’histoire tchèque du XXe siècle est rythmée par des dates se terminant en 8, appelés « les années en 8 fatales ».

 

Pendant toute l’année, les organisations et le peuple tchèques honoreront ce centenaire non seulement en République tchèque, mais partout à travers le monde.

 

1918, 1938, 1948, 1968…

La République tchèque célèbre un grand anniversaire - les 100 ans de la fondation de l’État tchécoslovaque - le 28 octobre 1918.

1938 - accords de Munich, signés entre la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie

1948 - prise de contrôle de la Tchécoslovaquie par le parti communiste tchécoslovaque

1968 - l’année 2018 marquera aussi les 50 ans du Printemps de Prague

La Tchécoslovaquie a traversé au cours de ces 100 années de son existence 5 régimes politiques différents, avec 11 présidents, a porté 8 appellations différentes [1], mais a continuellement été source de richesses et de rayonnement culturels.

 

CENTRE TCHEQUE DE PARIS

Le Centre tchèque de Paris fait partie du réseau de 22 Centres tchèques répartis à travers le monde, de New York à Tokyo en passant par Paris. Organisation créée par le Ministère des Affaires étrangères de la République tchèque, elle a pour mission la présentation de la culture tchèque en France sous toutes ses formes.

L’histoire du 18 Rue Bonaparte est chargée d'une forte valeur symbolique : en effet, l’adresse accueillit notamment, en 1916, le Gouvernement provisoire de Masaryk, premier président de la Tchécoslovaquie. Le Centre tchèque a été fondé en 1997.

En 2017 le Centre tchèque de Paris a organisé ou co-organisé 240 événements culturels (expositions, concerts, projections, spectacles de théâtre, soirées littéraires, conférences...), qui ont attiré plus de 46 000 spectateurs et visiteurs, et s’est adressé à un public d’environ 10 000 fans via les réseaux sociaux.

 

Programme du Centre tchèque pour 2018

L’année 2018 sera exceptionnelle : les plus grands peintres tchèques, Kupka et Mucha, ou les graphistes de l'avant-garde tchèque auront leurs grandes rétrospectives en France cette année, au Grand Palais, au Musée du Luxembourg et au Musée des Arts décoratifs et du Design de Bordeaux.

Le Centre tchèque de Paris a programmé plus de 50 événements spécifiquement consacrés aux anniversaires de 2018 qui permettront au public français de découvrir davantage l’histoire de notre pays, sa littérature, le design, le théâtre, la musique, le street art, l’illustration, la photographie et ce à travers des expositions, performances, spectacles, lectures, débats, concerts, etc. 

Pour n’en citer que les plus importants, voici un aperçu des événements que nous avons prévu pour l’an prochain pour commémorer les tournants de l’histoire  et présenter à cette occasion les icônes de la culture tchèque.

 

JANVIER

Notre programmation s’ouvre dès janvier avec

La partition graphique tchèque et slovaque : un phénomène de l’art intermédia : Journée de la recherche et de la création artistique

La question de la spécificité et de l’originalité de la partition graphique dans la création tchèque et slovaque sera centrale dans les réflexions des musicologues et compositeurs. 

 

MARS

Frise chronologique illustrée  / à partir du 21 mars  2018 /

Deux jeunes artistes tchèques réputés, David Böhm et Jiří Franta, offriront aux visiteurs du Centre tchèque l’occasion de voyager dans l’histoire du pays grâce à une œuvre unique : une frise chronologique murale illustrée. La frise sera réalisée dans les espaces menant au Paris-Prague Jazz Club et sera une manière ludique d’appréhender les évènements historiques, culturels, scientifiques ou sportifs majeurs des 100 dernières années.

La frise d’une longueur d’environ 13m représentera plus d’une trentaine d’évènements majeurs de l’histoire de la Tchécoslovaquie, allant de la création de la Tchécoslovaquie en 1918 ou l’accès des femmes tchécoslovaques au droit de vote en 1920, via l’attentat de R. Heydrich en 1942, le succès des Tchèques à l’Expo 1958 à Bruxelles, le prix Nobel de littérature Jaroslav Seifert en 1984, la révolution de velours en 1989 et jusqu’à nos jours.

La frise chronologique sera solennellement dévoilée en présence des artistes le 21 mars 2018.

 

AVRIL

Invasion 1968  / 12 avril – 1 juin 2018 /

Une sélection de photographies par la commissaire et photographe Dana Kyndrová documentant l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes des armées du Pacte de Varsovie le 21 août 1968, sera exposée au Centre tchèque à l’occasion du 50ème anniversaire de l’invasion.

 

JUIN

Les 100 ans du design tchèque  / 7 juin – 31 août 2018 /

Le design est un phénomène qui reflète de manière intense les évolutions sociétales et politiques de notre histoire. Les célébrations du centenaire seront ainsi une occasion unique d’appréhender l’histoire du pays du point de vue du design.

Durant l’été, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir le design tchèque et ses objets iconiques, et de retourner en arrière dans le temps grâce à une exposition qui entre autres reconstituera des scènes d’intérieur d’époque.

Connu pour la qualité du travail artisanal et des matériaux traditionnels, le design tchèque a une longue tradition et une renommée mondiale. Le cubisme ou l'exposition Expo 58 en étant des exemples.

 

SEPTEMBRE

Illustration tchéco-française : Šašek – Sempé  / 13 septembre – 2 novembre 2018 /

Exposition confrontant deux légendes internationales de l’illustration, Miloslav Šašek et Jean- Jacques Sempé, qui se tiendra parallèlement au Centre tchèque de Paris et à la Galerie Martine Gossieaux voisine.

Miloslav Šašek est parti étudier en France en 1948, mais n’est jamais retourné dans son pays en raison du coup d’état communiste du mois de février 1948. Son séjour de 11 années à Paris l’a inspiré pour la réalisation d’un guide illustré appelé This is Paris. Son succès a été à l’origine d’une série de 18 autres guides.

 

NOVEMBRE

Josef Sudek : Prague en ruines 1945  / 8 novembre – 14 décembre 2018 /

Exposition de photographies uniques des quartiers de Prague 1 et 2 plus particulièrement, réalisées par Josef Sudek dans les derniers mois et jours de la Seconde Guerre Mondiale et dans les premiers jours de paix en 1945. Josef Sudek a notamment documenté les monuments et œuvres endommagés ou les statues en bronze destinées à la fonderie.

Ces photographies d’une valeur historique et documentaire exceptionnelle seront exposées dans le cadre de PhotoSaintGermain.

 

DÉCEMBRE

Rétrospective du cinéma tchèque

Des films iconiques tchèques seront présentés à la Cinémathèque française de Paris. La sélection de longs métrages tchèques reflète l'épanouissement de la République tchécoslovaque, la sortie créative de la première moitié des années 1960, ainsi que les conséquences de l'occupation soviétique et le début de la normalisation. La sélection comprend, outre les œuvres de la cinématographie classique tchèque et tchécoslovaque, les films cartographiant l'imagination et l'innovation de nos auteurs. L'ensemble de la sélection se fond dans un contexte reflétant les productions cinématographiques significatives basées sur les textes littéraires des écrivains tchèques ou sur les textes inspirés par eux. Seront projetés entre autres les films suivants « Un été capricieux » de Jiří Mencl, « Voyage dans la préhistoire » de Karel Zeman ou « Adèle n’a pas encore dîné » de Oldřich Lipský.

 



[1] République tchécoslovaque, République Tchéco-Slovaque, Protectorat de Bohême-Moravie, République tchécoslovaque, République socialiste tchécoslovaque, République fédérale tchécoslovaque, République fédérale tchèque et slovaque, République tchèque