Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Nouvelles

210e anniversaire de la Bataille d’Austerlitz

Du 5 au 6 décembre 2015

 

Nous préparons le 210e anniversaire de la bataille d’Austerlitz (2 décembre 1805), la bataille des trois empereurs. En juin 2015 le plus grand événement de la reconstitution napoléonienne en Europe aura lieu à Waterloo, et il y culminera la période des bicentenaires des guerres de coalitions, et aussi la décade des bicentenaires napoléoniens, commencés par le bicentenaire d’Austerlitz avec ses 3600 participants venant de 24 pays du monde.

 

L’anniversaire important de la bataille d’Austerlitz en 2015 sera le dernier événement de l’année et un épilogue de la longue ligne des événements commencée en 1992 avec le bicentenaire de Valmy, suivi de Lodi ou Arcole en 1996, Rivoli en 1997, occupation de l’île de Malte en 1998, Marengo comme le premier grand bicentenaire en 2000, et après une série des événements préparatoires, une sorte du camp de Boulogne, le bicentenaire d’Austerlitz a eu lieu en 2005. Les grands anniversaires on continué à Iéna et à Pultusk en 2006, Eylau et Frieland en 2007, et on a vu aussi des événements organisés en Péninsule, y compris Baylén en 2008. En 2009 la guerre de 1809 a été commémorée à Raszyn en Pologne, à Eckmuhl en Bavière, à Gross-Enzerdsdorf (Aspern-Essling) en Autriche, Bratislava en Slovaquie, et à Znaïm en Moravie. La Péninsule comme le reste de l’Europe a été touchée par la crise économique et on a vu, comme en 1810-1812, une période de paix. Néanmoins on a organisé de grands événements en 2010 à Waterloo (le 195e anniversaire), à Austerlitz (le 205e anniversaire), et en 2011 à Iéna (le 205e anniversaire). Les bicentenaires on continué en 2012 en Russie à Smolensk, Borodino et Bérézina, précédés par la commémoration du passage du Niémen à Kaunas en Lithuanie. En 2013, à côté des petits événements, on a organisé Lützen pour marquer l’anniversaire de la campagne de printemps, et Kulm et le plus grand événement de l’année, Leipzig. La campagne de France de 1814 a vu les événements à Montereau, Reims, Montmirail et ailleurs.

Les événements commémoratifs dédiés au 210e anniversaire de la bataille d’Austerlitz en 2015 seront organisés dans trois régions:

Les Journées Napoléoniennes 2015 (14-16 août) marqueront le 246e anniversaire de Napoléon; il s’agit de l’événement traditionel du Projet Austerlitz et de la Société napoléonienne d’Europe centrale organisé depuis 2003 à Austerlitz, à Tvarozna et à Prace.

Austerlitz 2015, l’événement commémoratif majeur dédié à l’histoire napoléonienne en Europe centrale aura lieu sur le champ de bataille d’Austerlitz du 5 au 6 décembre 2015. Les points principaux du programme seront: samedi la reconstitution de la bataille sous la colline de Santon (14h00) près du village de Tvarožná, avec environ 2000 participants en uniformes, 120 chevaux, 20 canons; et dimanche l’acte de recueillement au Monument de la Paix, lieu des combats les plus sanglants de la bataille d’Austerlitz (12h00). Le programme sera complété par une série d’événements commencée dans la semaine du 2 décembre à Brno et ailleurs; le 2 décembre un séminaire aura lieu à la Vieille poste de Pozoritz au sujet de l’historie de la bataille d’Austerlitz, de la campagne, de l’histoire militaire et de la reconstitution.

Pressurg (Bratislava) 2015 fera partie du programme d’Austerlitz 2015; l’événement marquera le 210e anniversaire de la signature du traité de paix de Pressbourg qui a terminé la guerre de la 3e coalition entre la France et l’Autriche et qui a été le résultat de la bataille d’Austerlitz.

A Austerlitz, l’empereur des Français Napoléon Ier décida, dans quelques heures, la campagne de 1805 et la guerre de la 3e coalition. Le tsar Alexandre et son armée durent quitter l’Europe centrale; la guerre entre la France et la Russie continuait pourtant jusqu’à 1807, la bataille de Friedland et le traité de Tilsit. L’empereur d’Autriche François Ier accepta les conditions d’armistice signées le 6 décembre 1805 au château d’Austerlitz et plus tard aussi les conditions sévères du traité de Presbourg signé le 26 décembre. La sévérité de ces conditions avec l’influence croissante de Napoléon en Allemagne résultèrent en un nouveau conflit entre l’Autriche et la France, la guerre de 1809, qui culmina de nouveau en Moravie, par la bataille de Znaïm. L’épopée napoléonienne continuait par la campagne de Russie de 1812, la guerre de la 6e coalition en 1813-1814 et se termina à Waterloo.

Les événements commémoratifs ne sont aucune glorification de Napoléon ou de sa victoire, et en aucun cas ils ne sont pas une célébration de la guerre ou de la bataille. Les événements politiques et militaires qui ont, à l’époque, influencé l’Europe d’une manière essentielle, et qui l’ont aussi divisée pour longtemps, deviennent avec l’écart de deux siècles raison pour se rencontrer et partager une passion commune de beaucoup de monde. Le but des événements c’est commémorer et soutenir la connaissance de l’histoire commune de l’Europe.

Le nombre attendu des participants de l’événement d’Austerlitz 2015 va jusqu’à 2000; ils sont membres des clubs d’histoire militaire en uniformes de la France, de l’Autriche, de la Russie et de leurs alliés, et ils viennent de la République tchèque, Slovaquie, Autriche, Pologne, Allemagne, Italie, France, Belgique, Russie, Malte, Biélorussie, Ukraine, Lithuanie, Hongrie, Grande Bretagne et d’autres pays. Il y en a qui viendront des Etats-unis ou du Canada. Le programme et le côté logistique de l’événement sont préparés par le Projet Austerlitz, AusterlitzPro, les communes de Tvarozna et Prace et la Société napoléonienne d’Europe centrale en collaboration avec d’autres communes du champ de bataille.

www.austerlitz.org/fr/austerlitz-2015