Česká centra, Czech Centres

Česká centra / Czech centres - logo

Photo

Retour à la galerie

Autres armées et autres fronts : vivre et travailler en Pays tchèques au cours de la Grande Guerre

15. 12. 2016 - Conférence d’Etienne Boisserie (CREE, Inalco). Alors que les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale et de la création de la Tchécoslovaquie battent leur plein, il est utile de rappeler que la Grande Guerre ne fut pas qu’un moment militaire et diplomatique. Elle fut avant tout un profond bouleversement des sociétés considérées, impliquant des transformations radicales de la vie quotidienne, renforçant ou recomposant d’anciennes solidarités et d’anciens réseaux de sociabilité. Elle fut un temps de grande tension de l’ensemble des composantes de la population vers l’effort de guerre, auquel chacun fut amené à contribuer, un temps de sacrifices et de dévouement aux multiples aspects. C’est ce que nous proposons ici d’aborder, en balayant quelques thèmes clés du quotidien de la guerre en Pays tchèques et notamment la réorganisation du monde du travail, avec les différentes fonctions – nouvelles comme traditionnelles – qui furent assignées à certaines catégories de la population, en particulier les femmes et les enfants. Nous observerons comment les autorités s’adressent alors à la population, comment ces messages promouvant l’effort commun et la solidarité sont-ils reçus, comment ils se transforment au cours de la guerre. Nous rechercherons enfin les indices d’une lassitude de la population et les marques de l’ébranlement de certaines anciennes solidarités, l’affermissement de nouvelles, fortement marquées par une dimension nationale et qui convergent vers un affaiblissement de la légitimité de l’État autrichien.